Organisation internationale de la Francophonie

  • English

DIVERSITÉ LINGUISTIQUE

Pour favoriser les échanges entre les langues qui cohabitent avec le français dans l’espace francophone comme sur la scène internationale, le multilinguisme est valorisé dans les programmes éducatifs et culturels mais aussi à travers une coopération avec les autres organisations linguistiques régionales et internationales.

Partenariat avec les langues de l’espace francophone

Le français cohabite dans de nombreux pays francophones avec des langues nationales ou transnationales africaines, les créoles, l’arabe, et les langues européennes. Cette cohabitation s’illustre notamment dans les systèmes éducatifs. La Francophonie soutient l’élaboration de politiques linguistiques nationales assurant l’harmonisation et la mise en commun des ressources ainsi que la standardisation des méthodes d’apprentissage et d’évaluation. La promotion de la diversité linguistique est particulièrement remarquable dans le soutien aux productions artistiques et audiovisuelles qui sont la plupart du temps en langues nationales et locales.

Dialogue avec les autres espaces linguistiques

JPEG - 13.8 ko

Des échanges suivis avec les autres espaces linguistiques mondiaux : lusophone, hispanophone, arabophone… sont particulièrement fructueux pour la promotion du multilinguisme dans les organisations internationales. Les ententes conclues avec le Secrétariat du Commonwealth, l’Organisation des États ibéro-américains, l’Union latine et l’Organisation arabe pour l’éducation, les sciences et la culture permettent de développer le dialogue entre les langues et les cultures.

Le Prix Ibn Khaldoun-Senghor pour la traduction entre le français et l’arabe

Créé en 2008, conjointement par l’OIF et l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (Alecso), le Prix Ibn Khaldoun-Senghor vise à encourager les échanges culturels entre le monde arabe et l’espace francophone. Il récompense tous les ans en alternance la traduction d’une œuvre du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français. Le lauréat de ce prix reçoit une bourse d’un montant de 10 000 dollars (environ 7000 euros).

Le Prix Kadima des langues africaines et créoles

Le Prix Kadima, institué par l’OIF en 1989, a pour but de valoriser et de promouvoir les langues africaines et créoles en encourageant les recherches appliquées ainsi que les efforts de création littéraire et de traduction dans ces langues.


Contact
Responsables de projet : Mme Annick D’Almeida-Agbojan
Téléphone : (33) 1 44 37 32 22
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie