Organisation internationale de la Francophonie

  • English

10<SUP>E</SUP> ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

Léopold Sédar Senghor disparaissait il y a 10 ans, le 20 décembre 2001. A cette occasion, la Francophonie salue la mémoire de l’un de ses pères fondateurs et illustre écrivain de langue française.

En 1970, naissait l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), devenue l’Organisation internationale de la Francophonie, sous l’impulsion de plusieurs chefs d’Etat du Sud : Habib Bourguiba (Tunisie), Hamani Diori (Niger), le Prince Norodom Sihanouk (Cambodge) et bien sûr le premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor.

Depuis lors, le message de Senghor pour la paix, le développement et la prise en compte de l’« égale dignité de toutes les cultures », comme le rappelle Abdou Diouf, n’a eu de cesse d’être au cœur des préoccupations de la Francophonie. Notamment à travers son combat pour la mise en valeur de la diversité culturelle.

Au mois d’octobre, l’OIF avait rendu hommage au poète-président en inaugurant une salle à son nom au siège parisien de l’Organisation. La cérémonie avait été précédée d’un colloque intitulé : « Léopold Sédar Senghor, Orphée noir, avocat de la langue française et père de la Francophonie ».

Rappelons qu’en 2006 la Francophonie avait célébré le 100e anniversaire de la naissance de l’ancien président sénégalais avec l’organisation de l’année Senghor, au cours de laquelle plus de 2000 événements s’étaient déroulés à travers le monde.



Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie