Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

250 PARLEMENTAIRES DE 50 PAYS PARTICIPENT À LA 36<SUP>E</SUP> ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE

Le Secrétaire général de la Francophonie participe à la 36e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) qui se tient du 6 au 8 juillet à Dakar, au Sénégal, sous la Présidence de Yvon Vallières, Président de l’Assemblée nationale du Québec et Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, à l’invitation de M. Mamadou Seck, Président de l’Assemblée nationale sénégalaise. Les travaux ont été ouverts par le Président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade.
En marge de la session, le Prix Senghor-Césaire de l’APF a été attribué à l’Association des professeurs de français en Haïti (APROFH).

De gauche à droite : Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Yvon Vallières (APF) Abdou Diouf s’est adressé le 6 juillet aux quelques 250 parlementaires représentant plus de 50 pays participant à cette 36e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, avant de répondre à leurs questions.

Le thème du débat général des travaux de cette session de l’APF est : « 50 ans après les indépendances, 10 ans après Bamako : la situation de la démocratie parlementaire dans l’espace francophone ».

Durant ces assises, les parlementaires débattront aussi de plusieurs thèmes d’actualité, dont les situations politiques dans l’espace francophone, ainsi que « Les institutions parlementaires à Haïti après le tremblement de terre ».

Assemblée plénière de l'APF (APF) Ils adopteront également l’avis et les recommandations de l’APF qui seront remis aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du XIIIe Sommet de la Francophonie qui se tiendra à Montreux, du 22 au 24 octobre 2010.

L’assemblée représente de cette manière les intérêts et les aspirations des peuples de la Francophonie et participe à la vie institutionnelle de la Francophonie en apportant une perspective politique. Il est à noter que l’APF et l’Onusida signeront un protocole d’accord invitant les deux organisations à unir leurs efforts dans la riposte au Vih/Sida.

En marge de cette session, Yvon Vallières a attribué le premier Prix Senghor-Césaire de l’APF à l’Association des professeurs de français en Haïti (APROFH), consistant en une bourse de 10 000 euros augmentée d’une allocation exceptionnelle du même montant.

Ce Prix est décerné à une personne physique ou morale s’étant particulièrement investie pour la promotion de la Francophonie et pour la diversité linguistique et culturelle.


En savoir plus :
- Le discours d’Abdou Diouf à l’ouverture de la 36e session de l’APF

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer