Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

27E SESSION DE LA CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE LA FRANCOPHONIE : LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO ABRITERA LE XIVE SOMMET DE LA FRANCOPHONIE DU 12 AU 14 OCTOBRE 2012

A l’occasion de la 27e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), les ministres des 56 Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et des 19 pays observateurs se sont réunis à Paris les 1er et 2 décembre 2011 sous la présidence de Madame Micheline Calmy-Rey, Présidente de la Confédération suisse, cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères.

En rendant hommage à l’engagement du Secrétaire général, la Conférence ministérielle a marqué son appui à l’OIF pour les activités qu’elle déploie au service de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme dans l’espace francophone, dans une démarche d’accompagnement qui s’inscrit dans les valeurs de solidarité unissant les membres de l’OIF. Elle a en outre salué les actions visant le renforcement de la visibilité de la Francophonie sur la scène internationale, de la concertation francophone et de la coopération avec les partenaires francophones et internationaux, à l’image de la concertation ministérielle informelle sur les transitions politiques organisée le 20 septembre 2011 à New York à l’initiative de la Présidence de la CMF. Attentive aux processus électoraux en cours dans plusieurs Etats membres, la Conférence ministérielle a exprimé en particulier sa satisfaction en ce qui concerne le bon déroulement de l’élection de l’assemblée constituante en Tunisie, pays précurseur du « printemps arabe » et affirme toute l’attention qu’elle porte à la situation en Egypte, tout comme en République Démocratique du Congo qui abritera le XIVe Sommet de la Francophonie en 2012. La CMF fait sienne la résolution sur Madagascar adoptée par le Conseil permanent lors de sa session du 30 novembre, relatives aux mesures dont ce pays fait l’objet dans l’attente d’une prochaine évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route de sortie de crise et en encourageant l’OIF à poursuivre son accompagnement. Les ministres et représentants présents se sont par ailleurs félicités du fait que l’OIF soit désormais associée au partenariat de Deauville.

La Conférence ministérielle a salué le travail réalisé par l’OIF au titre de la coopération et de la gestion administrative et financière au cours de l’année 2011. Elle a pris acte des ajustements apportés à la programmation 2012 et au budget de l’Organisation, tels qu’approuvés par le CPF et que justifie la situation financière de l’OIF.

Par ailleurs, la CMF encourage l’OIF dans la poursuite des actions de promotion de la langue française, qui est au cœur des missions de la Francophonie. A cet égard, elle réaffirme toute l’importance qu’elle attache au premier Forum mondial de la langue française qui se tiendra à Québec en juillet 2012.

A la fin de la Conférence, la Suisse, hôte du XIIIe Sommet de la Francophonie, a transmis la présidence de la Conférence ministérielle à la République démocratique du Congo qui abritera le XIVe Sommet de la Francophonie du 12 au 14 octobre 2012 et qui aura pour thème : « Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ».

L’OIF compte 56 États et gouvernements membres, et 19 pays observateurs.


CONTACTS

Julie Tilman, Chargée de mission presse et communication auprès du Secrétaire général
(->julie.tilman@francophonie.org]
Tél. + 33.1.44.11.12.68

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer