Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

ABDOU DIOUF CONDAMNE AVEC LA PLUS GRANDE VIGUEUR L'ATTENTAT DE BEYROUTH

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, fait part de son émotion et de sa grande tristesse à l’annonce du terrible attentat qui a causé la mort, mercredi, de plusieurs personnes dont le député Antoine Ghanem.

Le Secrétaire général condamne avec vigueur cet acte de violence inadmissible. Il a rappelé que l’usage de la violence est contraire aux principes fondamentaux de la démocratie et des droits de l’Homme, et donc des engagements consignés dans la Déclaration de Bamako adoptée en 2000 par les ministres francophones. Il a réaffirmé son attachement à la stabilité, à la souveraineté, à l’indépendance et à l’intégrité du Liban. Il s’est en outre inquiété de la violence qui sévit dans ce pays membre de la Francophonie en cette période cruciale où le Liban s’apprête à désigner un nouveau Président.

Il adresse ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches des victimes. Abdou Diouf réaffirme le soutien et la solidarité de la Francophonie au gouvernement et au peuple libanais.

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer