Organisation internationale de la Francophonie

  • English

ABDOU DIOUF ET JEAN-PIERRE RAFFARIN PRÉSENTENT AU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE (CIO) LA CONVENTION POUR LA PROMOTION DE LA LANGUE FRANÇAISE AUX JEUX OLYMPIQUES DE BEIJING

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, et Jean-Pierre Raffarin, Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques de Beijing, ont rencontré, ce mercredi 23 janvier 2008, le Président du Comité International Olympique (CIO), Monsieur Jacques Rogge.

Abdou Diouf et Jean-Pierre Raffarin sont venus remettre officiellement au Président du CIO la première convention signée à Beijing par Jean-Pierre Raffarin au nom du Secrétaire général de la Francophonie, le 26 novembre 2007, en présence des Présidents de la République Hu Jintao et Nicolas Sarkozy, sur la place de la langue française aux Jeux Olympiques. Cette convention, qui définit les modalités de coopération entre la Francophonie, ses Etats et gouvernements membres, et le COJOB, devrait permettre aux Jeux de Beijing de consacrer une avancée importante pour le maintien des valeurs du Baron Pierre de Coubertin pour la diversité linguistique et la réaffirmation du rôle du français en tant que langue officielle de l’olympisme.

Au cours de leur entretien, Abdou Diouf et Jean-Pierre Raffarin ont informé le CIO des résultats de la coopération engagée, depuis plus d’une année, par le Grand Témoin et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) avec le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Beijing (COJOB). L’Organisation internationale de la Francophonie et ses Etats et gouvernements membres sont très sensibles aux efforts engagés par les autorités organisatrices afin d’assurer au français la place et la visibilité que lui confère la charte olympique. Les actions conjointes prévues par la convention compléteront le dispositif du COJOB, notamment en matière de traduction pour la plateforme officielle INFO2008, de signalétique sur les sites, de traduction en français des principales publications dont le guide du spectateur et d’accompagnement dans le recrutement des 40 traducteurs et journalistes nécessaires pour une bonne promotion en français des jeux Olympiques de Beijing.

Jean-Pierre Raffarin a d’abord exposé le projet de grande manifestation francophone qui devrait se tenir le 9 août 2008 dans le cadre de la programmation officielle des Jeux, à l’initiative de l’OIF et du COJOB, et à laquelle le CIO a accepté d’apporter sa caution. Le Secrétaire général a pour sa part souligné la mobilisation de la France, de la Belgique et de la Communauté française de Belgique, de la Suisse, du Canada et du Québec, de Monaco, du Burundi, de Madagascar et du Sénégal aux côtés de l’OIF. Il a salué l’action du groupe des Ambassadeurs francophones à Beijing qui, sous la présidence de l’Ambassadeur du Sénégal, a accompagné les négociations menées par le Grand Témoin. Il a également fait part à Monsieur Rogge de son intention de réunir prochainement l’ensemble des Comités nationaux olympiques francophones. Enfin, Abdou Diouf a notamment proposé au CIO d’approfondir la coopération entre le Comité et l’OIF afin de préparer la place de la langue française aux Jeux Olympiques suivant ceux de Pékin.

Enfin, le Président Rogge a informé ses interlocuteurs de l’organisation, en 2010, des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été qui réuniront des athlètes de talent âgés de 14 à 18 ans du monde entier. Abdou Diouf a, de son côté, a signalé à Monsieur Rogge la tenue, en 2009, des prochains Jeux de la Francophonie au Liban.

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie