Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

BAN KI-MOON REÇOIT « LA MÉDAILLE SENGHOR », PLUS HAUTE DISTINCTION DE LA FRANCOPHONIE

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a reçu le 20 mars la « Médaille Senghor », plus haute distinction de la Francophonie, et le Grand Prix de la Francophonie 2013, dans le cadre des célébrations de la Journée internationale de la Francophonie à New York, au cours d’une soirée qui a vu la participation de hautes personnalités du corps diplomatique des Nations unies et de plusieurs hauts fonctionnaires du Secrétariat de l’ONU.

JPEG

De g. à d. : Filippe Savadogo, Représentant permanent de l’OIF aux Nations unies, Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU et Ousmane Paye, Conseiller spécial du Secrétaire général de la Francophonie (©OIF)

La « Médaille Senghor » récompense les hautes personnalités qui se distinguent dans la défense de la diversité culturelle et le pluralisme au service du développement et de la solidarité.

Cette remise a été faite par Ousmane Paye, Conseiller spécial du Secrétaire général de la Francophonie, qui a lu le texte de circonstance intitulé "S’enrichir de nos différences pour converger vers l’universel", d’après une citation de Senghor, après avoir expliqué les raisons qui ont décidé l’OIF à remettre ces distinctions au Secrétaire général de l’ONU.
"Vos réalisations à la tête de cette organisation sont nombreuses : la promotion des femmes et des jeunes a toujours été votre crédo. Par le dialogue et une présence constante sur tous les fronts, vous avez, conformément à la Charte, sans cesse œuvré autant à la promotion des conflits qu’au maintien de la paix, la résolution des différends que la construction de l’état de droit dans les pays membres de notre Organisation universelle".
Ousmane Paye a également rappelé que sous la direction de Ban Ki-moon, l’OIF et l’ONU ont renforcé leur coopération dans plusieurs domaines et consolidé leur partenariat. Ainsi les avancées remarquables dans la prise en compte du multilinguisme, la signature de la convention de coopération avec ONU-Femmes, les opérations conjointes de consolidation des processus de paix et de résolution de crises ont été soulignées. Récemment encore, les deux organisations ont conjugué leurs efforts pour un accompagnement renforcé des pays francophones au sortir de Rio+20. Enfin, à un titre plus personnel, le Secrétaire général de l’ONU a fait des efforts remarquables dans l’approfondissement du français qui fait partie des langues qu’il utilise.

Dans sa réponse, le récipiendaire a dit toute sa reconnaissance à la Communauté francophone et sa volonté de poursuivre cette quête de l’excellence engagée par les deux Organisations. Heureux de ce témoignage fait aux Nations unies et à sa personne, Ban Ki-moon a apprécié le travail réalisé par le Groupe des Ambassadeurs francophones et a adressé ses vifs remerciements à l’OIF.

Au cours de cette même soirée, Maryse Condé, romancière, et Professeur émérite de l’Université de Columbia, a reçu le Prix spécial de la Francophonie 2013 pour sa contribution au rayonnement de la Francophonie à travers l’ensemble de ses œuvres.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer