Organisation internationale de la Francophonie

  • English

BURKINA FASO : FORMATION RÉGIONALE DE 12 FORMATEURS AFRICAINS AU LOGICIEL LIBRE DE MONTAGE AUDIO VIDÉO PROFESSIONNEL CINELERRA

12 formateurs et enseignants africains en montage audio vidéo numérique originaires du Burkina Faso, Maroc, Sénégal et Togo sont les bénéficiaires de cet atelier régional pilote organisé par l’OIF à la Maison des savoirs de Ouagadougou du 20 au 24 février 2013 en partenariat avec l’Institut supérieur de l’image et du son/Studio Ecole (ISIS/SE), le Fespaco (Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou) et l’A3LBF (Association linux logiciels libres du Burkina Faso) et sous le patronage du Pr. Jean Koulidiati, Ministre du développement de l’économie numérique et des postes du Burkina Faso.

A travers cette initiative pilote s’appuyant sur les logiciels libres, l’OIF entame une coopération avec l’ISIS/Studio Ecole pour soutenir la créativité francophone dans le domaine du multimédia en général, et du cinéma en particulier, en effectuant un transfert de compétences qui ne crée pas de nouvelles dépendances, et libère de ce fait le génie créateur des jeunes francophones, hommes et femmes, qui souhaitent embrasser les nouveaux métiers du secteur du numérique.

Alternative aux logiciels propriétaires de montage audio/vidéo, Cinelerra est diffusé gratuitement sous licence libre. Son usage s’avère particulièrement intéressant pour les enseignants, étudiants, semi-professionnels et professionnels de l’image et du son soucieux notamment de réduire le coût d’acquisition d’un logiciel de montage et contribuer le cas échéant à son amélioration.

Les logiciels libres constituent un atout pour l’industrialisation numérique des PED. En effet, sans devoir payer des licences tout le monde peut devenir créateur de contenus en utilisant des outils comme Cinelerra. C’est pour cette raison que la francophonie encourage et fait la promotion des logiciels libres depuis 1997. Cette position francophone se retrouve confirmée par le XIVe sommet des chefs d’Etat à Kinshasa en octobre 2012 à travers l’adoption de la stratégie numérique 2020 de la Francophonie. Laquelle réaffirme l’importance des biens communs de la société de l’information parmi lesquels figurent en bonne place les logiciels libres.

L’atelier régional pilote Cinelerra se situe dans le cadre de la préparation de la mise en œuvre de cette stratégie dans le secteur du cinéma numérique. Il sera complété par une table ronde sur le thème « Les métiers du cinéma à l’ère du numérique : enjeux et perspectives pour l’Afrique » qui se tiendra le 25 février dans la matinée à l’ISIS/SE.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été honorée de la présence Monsieur le Ministre du développement de l’Economie Numérique et des Postes, Monsieur le Ministre de la Culture et du Tourisme, Monsieur le Président de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), Monsieur le Secrétaire général national de la Francophonie et Monsieur le Délégué général du FESPACO (Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou).

VOIR AUSSI :
Actions de l’OIF pour la culture numérique
Haut de page
Texte plus grand Texte plus petit Imprimer
  • ENVOYER À UN AMI

  • Google+

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie