Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

BURKINA FASO : FORMATION DE FORMATEURS AUX LOGICIELS LIBRES POUR L'ÉDITION SCOLAIRE

Dix professionnels de l’édition du manuel scolaire originaires du Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal ont suivi une session organisée par l’OIF à Ouagadougou du 23 au 27 juillet 2012 afin de renforcer leurs compétences dans la mise en œuvre de formations de maquettistes aux logiciels libres de création graphique et éditoriale.

(©Cédric Gémy) Dans le prolongement de la formation régionale qui a eu lieu en décembre 2011 à Dakar, cette session de perfectionnement a été consacrée aux approches pédagogiques à privilégier pour l’apprentissage de logiciels, aux problématiques de gestion de groupe ainsi qu’à la réalisation de supports de formation. Afin de les sensibiliser aux mutations et opportunités offertes par l’édition numérique, ces professionnels d’Afrique de l’Ouest ont également été initiés aux logiciels libres de création d’ouvrages et documents électroniques conçus pour être lus sur supports mobiles (téléphones cellulaires, tablettes numériques, etc.). Des appareils innovants de lecture de type liseuse leur ont également été offerts afin qu’ils puissent s’approprier ces nouveaux modes de lecture sur écran, dont les pratiques se rapprochent du livre papier traditionnel.

La production endogène de manuels scolaires constitue un enjeu et un défi pour les pays africains afin d’assurer une meilleure adéquation des enseignements et des apprentissages. L’atteinte de cet objectif passe notamment par la formation des professionnels du secteur de l’édition en français et en langues nationales, particulièrement dans la maîtrise des logiciels de publication assistée par ordinateur.

(©Cédric Gémy)

Confrontés aux contraintes des logiciels propriétaires de création graphique et éditoriale (coûts élevés d’achat et de mise à jour des applications, exploitation limitée, voire impossible, des fichiers sauvegardés dans des versions différentes du logiciel, impossibilité de contribuer à l’amélioration du logiciel, etc.), les metteurs en page africains éprouvent de nombreuses difficultés à s’autonomiser et à faire évoluer leur production en qualité. Les logiciels libres de la chaîne graphique, notamment de mise en page, peuvent constituer une réponse adaptée et pérenne à l’édition de manuels scolaires en Afrique sur support papier et électronique.

À travers cette session régionale de formation de formateurs, la Direction de l’Éducation et de la Formation et la Direction de la Francophonie numérique de l’OIF visent à démultiplier les actions de renforcement des capacités numériques des maquettistes africains réalisées par l’Organisation depuis 2010.

(Photos : ©Cédric Gémy)

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer