Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

CHAQUE SEMAINE, UN EXTRAIT DE 2 DES 10 ROMANS FINALISTES

Prix des 5 continents de la Francophonie

Pendant cinq semaines, jusqu’aux délibérations du jury, retrouvez chaque mercredi un extrait de deux des 10 romans finalistes du 15e Prix des 5 continents de la Francophonie. Le jury international, présidé par Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), désignera le lauréat début décembre. La cérémonie de remise du Prix se déroulera à Bruxelles.


Vol à vif
Johary Ravaloson (Madagascar) aux éditions Dodo volé (Maurice)
JPEG - 67.1 ko
Bio : Né en 1965 à Antananarivo, Johary Ravaloson apprécie les livres depuis l’enfance, grâce à une fréquentation assidue des bibliothèques de la ville. Après des études secondaires au Collège Saint-Michel, il part à Paris pour y faire son droit, puis séjourne à La Réunion avant de retrouver en 2008 sa ville natale. Parallèlement à ses activités de juriste, il écrit nouvelles et romans, et publie également des textes pour la jeunesse. Actif au sein de la maison d’édition Dodo vole, basée d’abord à La Réunion puis à Antananarivo, il entend contribuer à la promotion de la culture et des artistes du sud-ouest de l’océan Indien. Depuis 2014, il collabore également à la revue No Comment par une chronique littéraire, Lettres de Lémurie. Il anime ponctuellement des ateliers d’écriture et se confronte parfois à d’autres moyens d’expression comme l’art plastique ou la vidéo. Inscrit dans la société civile malgache à travers différentes associations, il revendique néanmoins l’autonomie de son travail littéraire et se veut écrivain dégagé.
Résumé : « Kriééék ! KriéééK ! Je m’élève au-dessus des lieux du crime et intime l’ordre de la réalité. Les corps se touchent presque. Le puissant est allongé à côté de son valet ; entre eux, une oreille de zébu du cheptel du puissant. Les deux ont été tués avec la même arme. La sagaie porte les mêmes entailles que l’oreille,
la marque du puissant. L’oreille de zébu témoigne d’une querelle à l’ancienne. »
Johary Ravaloson repart en brousse, sur les traces des Dahalos, les voleurs de zébus qui défraient la chronique à Madagascar. Entre fatalité heureuse et tragique liberté, cette fantaisie nous transporte au-delà de La porte du Sud (Prix de l’océan Indien 1999). Les graines du sikid racontent. Le milan vole. Tibaar court sur le sol rouge et nu. Les graines du sikid racontent. Papang meurt. Tibaar court vers son destin défendu. Un roman tranchant comme l’irruption de la modernité sur les terres ancestrales.
>> Lire un extrait


Villa des femmes
Charif Majdalani (Liban) aux éditions du Seuil France)
JPEG - 52.3 ko
Bio : « Charif Majdalani est né au Liban en 1960. Il enseigne les lettres françaises à l’université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est l’auteur d’Histoire de la grande maison (Seuil, 2005), Caravansérail (Seuil, 2007), Nos si brèves années de gloire (Seuil, 2011), Le Dernier Seigneur de Marsad (Seuil, 2013). »
Résumé : Tout sourit à Skandar Hayek. À la tête d’un négoce de tissu, il règne sur son usine, sur ses terres et sur son clan, malgré les nuages qui s’amoncellent sur le Liban en ce milieu des années 1960, malgré aussi les disputes incessantes entre Mado, son acariâtre de sœur, Marie, son épouse, et Karine, sa fille chérie. Quant au successeur, il sera bien temps, le moment venu, de le choisir, entre Noula, ce fils aîné qui ne doute de rien et surtout pas de lui-même, et Hareth, le cadet, épris de livres et d’aventures.
Depuis la terrasse ensoleillée de la villa familiale où il passe le plus clair de son temps, le narrateur, qui est aussi le chauffeur et le confident du vieux Skandar, observe et raconte un âge d’or que rien ne semble devoir vraiment ternir. Mais les aléas de la vie vont bouleverser cet ordre que tous croyaient immuable et pousser les femmes à prendre les rênes du domaine. Seul Hareth pourrait leur prêter main-forte. Mais Hareth est loin, il voyage de par le monde.
>> Lire un extrait


Voir aussi
Les 10 finalistes
Tout savoir sur le Prix des 5 continents




« Les droits de propriété littéraire et artistique des extraits auxquels l’OIF donne ici accès appartiennent aux deux maisons d’édition citées plus haut. L’accès au service ne donne droit qu’à la consultation de l’extrait, à l’exclusion de tout acte de reproduction ou de diffusion. Tout acte accompli en méconnaissance des conditions d’utilisation constitue une contrefaçon. »

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer