Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

DÉCÈS DE L'ANCIEN ROI DU CAMBODGE : LA FRANCOPHONIE REND HOMMAGE À L'UN DE SES PÈRES FONDATEURS

L’ancien Roi du Cambodge, Norodom Sihanouk, est mort le 15 octobre 2012 d’une crise cardiaque, à l’âge de 89 ans, dans un hôpital de Pékin où il bénéficiait d’un suivi médical depuis plusieurs années.

Dans un message adressé aux autorités cambodgiennes, le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a fait part de sa grande tristesse à l’annonce du décès de l’un des pères fondateurs de la Francophonie*.

« En cet être d’exception, le Cambodge perd son fils aîné qui, tout au long de sa vie, a mené un noble combat pour ce grand peuple longtemps pris dans la tourmente des convulsions de l’histoire. Le Roi Norodom Sihanouk était donc également ce père inspiré et inspirant d’une Francophonie pour laquelle il s’est battu avec un dynamisme, un enthousiasme et une foi inébranlables. Sa disparition est une perte considérable pour notre Organisation et pour la cause que nous servons, mais elle sera également un motif supplémentaire de conserver intacte la flamme qui habitait l’ami fidèle de Léopold Sédar Senghor, mon illustre compatriote et prédécesseur à la tête du Sénégal. », écrit Abdou Diouf.


* Norodom Sihanouk avait appuyé la création en 1970 de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), organisation à l’origine de l’OIF, aux côtés de chefs d’État africains : Léopold Sédar Senghor, Hamani Diori et Habib Bourguiba.


Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer