Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

DES POLITIQUES NATIONALES DE LECTURE PUBLIQUE

L’accès à l’écrit, aux ouvrages, aux journaux et à l’information en général dans les pays en développement est essentiel pour l’éducation, le développement social et l’exercice de la démocratie. Une politique nationale de lecture publique vient compléter les politiques d’éducation ou d’alphabétisation.

Forte de son expérience dans ce domaine, la Francophonie apporte son appui à ses pays membres qui le souhaitent pour mettre en œuvre ou renforcer une politique cohérente de lecture publique. Elle intervient en amont, auprès des ministères concernés pour évaluer et recenser l’impact des structures existantes et les besoins de développement et auprès des partenaires techniques et financiers (organismes internationaux, coopérations bilatérales…) pour la coordination des projets. Elle accompagne ensuite l’aménagement et l’équipement du centre national, la sélection des ouvrages et des documents et la formation du personnel d’encadrement.

7 pays se sont dotés d’un cadre législatif approprié et d’un Centre national de lecture publique : la Mauritanie en 2003, Madagascar en 2004, le Burkina Faso en 2005, Haïti en 2006, le Burundi en 2007, Maurice en 2009 et la Côte d’Ivoire en 2014.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer