Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

HAÏTI SOUHAITE QUE LE FRANÇAIS SOIT ACCEPTÉ COMME LANGUE OFFICIELLE ET/OU DE TRAVAIL DE LA CONGRÉGATION

Le Chef de l’État haïtien, Michel Martelly a réaffirmé comme il l’avait annoncé au dernier Sommet de la Communauté caribéenne (CARICOM) le souhait d’Haïti pour que le français soit accepté comme langue officielle et/ou de travail de la congrégation.

La CARICOM est l’unique schéma d’intégration au monde où l’anglais est la seule langue officielle. Or, plus de 55% de la CARICOM sont francophones ou créolophones ; et les Haïtiens, à eux seuls, représentent plus de 50% du poids démographique de la CARICOM. L’impact de la langue est donc important dans la conduite des négociations et aussi bien dans le processus d’intégration. Ainsi, Haïti exige que ce point soit porté à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Groupe intergouvernemental sur la Révision du Traité.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer