Si ce courriel ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser gràce à ce lien

Francophonie en brèves Francophonie en brèves
mai 2013
 
    Activités diplomatiques
 
  Ghana. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, s’est entretenu le 28 mai à Paris avec John Dramani Mahama, président du Ghana. Le Secrétaire général a notamment exprimé le souhait de la Francophonie de voir le Ghana poursuivre et approfondir sa participation aux réflexions francophones dans le domaine économique, ainsi qu’aux actions menées auprès du G20 en faveur des pays en développement par l’OIF et le Commonwealth – le Ghana fait partie des 11 pays membres des deux organisations. Le Président ghanéen a annoncé la ratification prochaine par son pays de la Convention de l’UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il a surtout évoqué sa volonté de conclure un pacte linguistique avec la Francophonie pour promouvoir davantage la langue française au Ghana et favoriser l’intégration avec les pays de la sous-région, majoritairement francophones.

  Bosnie Herzégovine. Le Président de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, Nebojsa Radmanovic, a été reçu par Abdou Diouf le 27 mai au siège de l’OIF. Le Secrétaire général l’a félicité pour le travail de réconciliation nationale mené en Bosnie-Herzégovine après la guerre, qui « inspire la Francophonie pour servir d’exemple à d’autres pays francophones qui connaissent des situations conflictuelles au niveau national ». Abdou Diouf s’est également réjoui de la ratification, en 2009, par la Bosnie-Herzégovine de la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle. Enfin, le Président Radmanovic a émis le souhait d’intensifier la coopération qui prévaut entre l’OIF et son pays notamment dans le domaine de la formation de diplomates en et au français.

Guinée Bissau. Abdou Diouf a reçu le 13 mai au siège de l’OIF à Paris l’ancien Prix Nobel de la Paix José Ramos-Horta, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau. Cette rencontre leur a permis de faire le point sur le processus de sortie de crise en cours en Guinée Bissau et de manifester leur convergence de vues sur la nécessité de soutenir l’organisation d’élections, une priorité dans le contexte actuel de ce pays suspendu des Instances de l’OIF depuis le coup d’État du 12 avril 2012. Les deux responsables ont également souligné l’importance d’encourager, après les scrutins, la mise en place d’un gouvernement inclusif de nature à favoriser l’apaisement de la vie politique.

Guinée. Dans un communiqué publié le 30 mai, Abdou Diouf fait part de sa vive préoccupation face aux violences survenues en Guinée et qui ont provoqué des pertes humaines et matérielles importantes. En ces circonstances, il exprime la solidarité de la communauté francophone avec le peuple guinéen. Il appelle l’ensemble des parties à la retenue et les exhorte à s’engager sans délai dans un dialogue constructif, indispensable à la tenue d’élections crédibles et transparentes. Il rappelle que l’organisation d’élections législatives inclusives est essentielle à la poursuite du processus de consolidation de la paix en Guinée.

Madagascar. Abdou Diouf a exprimé dans un communiqué sa profonde inquiétude sur la situation à Madagascar créée par la décision rendue par la Cour électorale spéciale, le 3 mai, établissant la liste des candidats à l’élection présidentielle. Une décision qui remet en cause, selon lui, l’ensemble du processus de sortie de crise. Le Secrétaire général appelle tous les acteurs de la crise malgache à revenir à l’application de la Feuille de route en respectant la lettre et l'esprit de leurs engagements. Il appuie la demande de la troïka de l'Organe de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) exprimée le 10 mai pour un retrait des candidatures d’Andry Rajoelina, de l'ancien Président Didier Ratsiraka et de Mme Lalao Ravalomanana. Le Secrétaire général réitère enfin la disponibilité de la Francophonie pour accompagner la mise en œuvre de cette Feuille de route.

France.
• Abdou Diouf s’est entretenu le 23 mai avec Yamina Benguigui, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères de la France, chargée de la Francophonie. Le Secrétaire général et la Ministre se sont d’abord entretenus des situations politiques dans l’espace francophone et plus particulièrement au Mali, en République centrafricaine et à Madagascar. Abdou Diouf a fait part de ses remerciements pour le soutien de la France à la mise en œuvre des actions de l’OIF en appui aux processus de sortie de crise de ces pays. Le Secrétaire général a également évoqué avec la Ministre le projet de loi porté par la Ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, dont l’examen a débuté à l’Assemblée nationale, le prochain Sommet de la Francophonie en 2014 à Dakar (Sénégal), ainsi que le suivi du Forum mondial des femmes francophones organisé le 20 mars dernier par la France.
• Valérie Fourneyron, Ministre française des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative a été reçue par Abdou Diouf le 21 mai au siège de l’OIF. L’entretien a essentiellement porté sur la 7e édition des Jeux de la Francophonie (Nice, 7-15 septembre 2013). A presque 100 jours de l’événement, ils ont fait le tour des préparatifs en cours et des démarches déjà engagées dans la recherche de partenaires médias en vue d’assurer la couverture de la manifestation. Au menu des discussions, également, la récente rencontre entre Mme Fourneyron et Mme Hélène Carrère d’Encausse, Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Sotchi (Russie, février 2014). Enfin, ils ont évoqué la 34e Conférence ministérielle de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), qui s’est tenue à Niamey (Niger) en mars dernier.

Commonwealth. Abdou Diouf a reçu le 3 mai à Paris l’Honorable Kamalesh Sharma, Secrétaire général du Commonwealth. Les deux Secrétaires généraux ont notamment convenu d’approfondir leurs efforts auprès du G20 en faveur des pays les plus vulnérables et de veiller au renforcement des capacités de ces pays, notamment en Afrique, par la mise en œuvre de la phase deux du programme « Hubs et Spokes », de même qu’un outil au service de la gestion de la dette. Conscients du potentiel que représentent les femmes et les jeunes dans le développement durable et solidaire pour la stabilité politique économique et sociale de leurs pays membres, ils souhaitent également renforcer leur coopération dans ces domaines.

    Langue française et plurilinguisme
 
  Le Pr. Ravane Mbaye, lauréat du 5e Prix de traduction Ibn Khaldoun-Senghor
  Le 5e Prix Ibn Khaldoun-Senghor a été décerné à Ravane Mbaye, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour sa traduction de l’arabe vers le français de « Perles des sens et réalisation dans le flux d’Abû-l-‘Abbas at-Tijani » de Sidi Ali Harâzim Ibn Al-‘Arabi Barrâda, qui retrace la genèse de la confrérie soufie Tidjaniya. Ce prix a été remis le 14 mai à Tunis par Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF et Abdallah Hamad Mouhareb, Directeur général de l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (ALECSO), en présence des ministres de la Culture de la Tunisie et du Sénégal.
- Le communiqué de presse

 
  CREFECO : méthodologie du français sur objectifs spécifiques
  Une formation régionale délocalisée en « Méthodologie du français sur objectifs spécifiques (FOS) », co-organisée par le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) de l’OIF et le Centre culturel francophone de Buzau, s’est déroulée dans cette ville de Roumanie du 13 au 17 mai. Elle a réuni des participants issus de lycées professionnels et de filières francophones universitaires d’Albanie, Arménie, Bulgarie, République de Moldavie et Roumanie en vue de répondre à la demande de renforcement des capacités en français pour l’exercice de différentes professions.

 
  Diversité linguistique : "Les Confettis de Babel"
  L’OIF a publié en mai Les Confettis de Babel de Louis-Jean et Alain Calvet aux Éditions Écriture, dans la collection « Le français, langue partenaire ». Depuis le mythe de Babel, l’histoire politique des langues est marquée par deux idées nous disent les auteurs : le plurilinguisme est une malédiction et il faut une langue commune pour mener à bien une entreprise commune. La diminution du nombre des langues met-elle en danger la survie de l’espèce humaine ? Qu’est-ce que la diversité linguistique ? Comment évalue-t-on le « poids » d’une langue ? Peut-on parler de minorités audibles comme on parle de minorités visibles ? Toutes les langues doivent-elles être sauvegardées ? Quelles politiques linguistiques développe-t-on pour la défense de cette diversité ? Autant de questions ici abordées de façon approfondie qui rejoignent les préoccupations de l’OIF à travers ses programmes de promotion de la langue française et du plurilinguisme.
- En savoir plus : Éditions Écriture

 
  Escales au Bénin et au Togo : des DVD pour apprendre le français
  TV5Monde a édité deux nouveaux DVD destinés à l’apprentissage du français langue étrangère. À l’origine du projet, un web documentaire intitulé « Afrique : 50 ans d’indépendance », consacré à 16 pays d’Afrique francophone ayant célébré en 2010 le cinquantenaire de leur indépendance. Ce documentaire a servi de support à des enseignants béninois et togolais qui, dans le cadre de stages de production pédagogique animés par TV5Monde et associant le réseau des centres de FLE en Afrique (RECFLEA), ont élaboré des fiches de FLE. Aujourd’hui, TV5Monde regroupe les épisodes du Bénin et du Togo et les fiches pédagogiques correspondantes dans des DVD à vocation didactique : « Escale en République du Bénin » et « Escale en République du Togo ». Ce projet est le fruit d’un partenariat entre TV5Monde, ARTE, l’OIF et le ministère français des Affaires étrangères et européennes. Il s’inscrit dans le cadre des actions de l’OIF de renforcement des compétences professionnelles des enseignants de français et de conception de matériel pédagogique contextualisé de qualité.
- Retrouvez les DVD en ligne sur TV5Monde.org

 
  OIF : une nouvelle Directrice de la langue française et de la diversité linguistique
  Mme lmma Tor Faus (Andorre) a pris ses fonctions en tant que Directrice de la langue française et de la diversité linguistique. Mme Tor a rejoint l'OIF en 2010 comme Sous-directrice à la langue française. Diplômée en littérature française, agrégée de lettres modernes et diplômée en relations internationales, elle a occupé les fonctions d'Ambassadeur ou de chef de mission de la principauté d'Andorre, entre autres, auprès de la France, de l'Unesco, de l'Union européenne. Elle a été aussi Représentante personnelle du Chef du gouvernement d'Andorre auprès du Conseil permanent de la Francophonie.

    Diversité et développement culturels
 
  L’OIF au 66e Festival de Cannes
  À l’occasion du Festival de Cannes, l’OIF était partenaire du Pavillon des cinémas du monde, qui fêtait cette année ses 5 ans sous le parrainage du cinéaste haïtien Raoul Peck. Situé au cœur du Village international du Festival de Cannes, ce lieu unique implique des professionnels et des organismes de production et de distribution des cinématographies du Sud. Le Pavillon a été inauguré le 17 mai en présence de Yamina Benguigui, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères de la France chargée de la Francophonie, de Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF, de Xavier Darcos, Président de l’Institut français, de Marie-Christine Saragosse, PDG de l’Audiovisuel extérieur de la France et de Raoul Peck.
Le Pavillon a également accueilli le 18 mai une table ronde organisée par l’OIF sur la question de la diffusion internationale des films du Sud. Animée par Youma Fall, directrice de la diversité et du développement culturels à l’OIF, elle a vu la participation de cinq spécialistes : les réalisateurs africains Djo Munga et Gaston Kaboré, la productrice Anne-Dominique Toussaint, la spécialiste de l’exportation de films Daniela Elstner et le directeur général de TV5Monde Yves Bigot.

 
  "Le monde est un roman" : Étonnants voyageurs 2013
  L’OIF était une nouvelle fois partenaire du Festival du livre et du film Étonnants voyageurs qui se déroulait à Saint-Malo du 18 au 21 mai sur le thème : "Le monde est un roman". Au programme, une centaine d’auteurs invités, des rencontres, projections, animations, lectures autour de différents thèmes : "l’Afrique qui vient", "L’Amérique est une légende"... Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la politique de l’OIF de promotion de la langue française, de la lecture publique, des littératures francophones et de valorisation des cultures du Sud. L’Organisation avait également soutenu l’étape congolaise d’Étonnants voyageurs, à Brazzaville, en février dernier.
- En savoir plus : www.etonnants-voyageurs.com

 
  Littérature : Rencontres québécoises en Haïti
  Les Rencontres québécoises en Haïti se sont déroulées du 1er au 8 mai à Port-au-Prince et dans trois autres départements du pays. Initiées par la Maison d’édition Mémoire d’encrier, qui fête cette année ses dix ans, ces rencontres avaient pour objectif de renforcer les relations culturelles entre le Québec et Haïti. L’événement a accueilli une vingtaine d’écrivains et des ouvrages d’une cinquantaine d’éditeurs du Québec. L’OIF a soutenu cette manifestation dans le cadre de son engagement en faveur de la diversité culturelle et de la promotion des auteurs francophones.

 
  Suisse : 10e salon africain du livre, de la presse et de la culture
  Le 10e Salon africain du livre de la presse et de la culture s’est tenu du 1er au 5 mai dans le cadre du 27e Salon du livre de Genève, avec le soutien de l’OIF, sur le thème « Afrique centre du monde ». Au programme, notamment, des rencontres littéraires et des débats avec des auteurs francophones africains ou spécialistes du continent tels Henri Lopes, Patrice Nganang, Boubacar Boris Diop, David Alliot, Lylian Kesteloot, Hanane Kéïta, Maria Malagardis, Mariam Ndoye, Jean-Michel Djian… Un hommage a été rendu au grand poète de la négritude Aimé Césaire, pour le centenaire de sa naissance et à l’écrivain ivoirien Amadou Kourouma, disparu il y a dix ans.

 
  OIF : une nouvelle Directrice de la diversité et du développement culturels
  Mme Youma Fall (Sénégal) a pris ses fonctions en tant que Directrice de la diversité et du développement culturels. Ancienne Administratrice générale du Grand Théâtre de Dakar, Mme Fall est experte en gouvernance culturelle dans les pays en développement. Enseignante et chercheuse à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, elle est titulaire d'un doctorat en communication et d'un DESS sur la diffusion de l'art de l'Afrique en occident. Elle est l'auteur de plusieurs écrits sur l’Afrique : enjeux du développement culturel, gouvernance culturelle, histoire de l'art contemporain…

    Paix, démocratie et droits de l’Homme
 
  Journée de la liberté de la presse : Abdou Diouf appelle à son strict respect dans tout l’espace francophone
  À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, Abdou Diouf a appelé dans un communiqué au strict respect de celle-ci dans tout l’espace francophone. « La liberté de la presse est encore trop souvent entravée dans les pays membres de notre Organisation, notamment là où surviennent des ruptures de l’ordre constitutionnel mais plus encore durant les phases de transition démocratique », a déclaré Abdou Diouf.
- Lire la suite du communiqué

 
  2e formation sur le recrutement de francophones pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU
  Le réseau international francophone de formation policière (Francopol) a organisé les 15 et 16 mai à Rabat (Maroc) un séminaire de formation sur les procédures de recrutement onusiennes et les candidatures policières pour les opérations de paix. Cette rencontre se tenait avec l’appui de l’OIF, en partenariat avec la Division police du Département des opérations de maintien de la paix des Nations unies. Elle s’adressait aux fonctionnaires des Affaires étrangères et du Ministère de l’Intérieur des États francophones contributeurs de troupes. Faisant suite à une première session organisée en novembre 2012 au Burkina Faso, ce séminaire participait des efforts déployés en vue d’accroître la présence de contingents de policiers et de gendarmes francophones dans les missions de maintien de la paix des Nations unies.
- En savoir plus : www.francopol.org

 
  Remise des Prix Albert Londres 2013
  Les prix Albert Londres 2013 pour la presse écrite et l’audiovisuel ont été attribués aux deux journalistes français Doan Bui (Le Nouvel Observateur) et Roméo Langlois (France 24). Au cours de la cérémonie de remise des prix, qui s’est déroulée le 10 mai dans la grande bibliothèque de Montréal, Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF a prononcé, au nom du Secrétaire général Abdou Diouf, un discours dans lequel il a réaffirmé l’attachement de l’OIF à cette prestigieuse distinction qui consacre le reportage journalistique. Il a aussi rappelé l’objectif prôné par l’OIF de promotion d’un journalisme de qualité, indépendant, professionnel, mais aussi de l’émergence souhaitée d’une nouvelle génération de grands reporters dans les pays francophones du Sud. L’OIF soutient l’Association Albert Londres depuis 2008.

 
  50 ans de l’UA : « Le mouvement panafricaniste au XXe siècle »
  L’OIF a réédité en mai « Le mouvement panafricaniste au XXe siècle », un recueil de textes préfacé par le Secrétaire général de la Francophonie. Il s’agit d’une contribution intellectuelle au cinquantenaire de l’Union africaine, héritière de l’Organisation de l’Unité africaine qui fut fondée à Addis-Abeba (Éthiopie) le 25 mai 1963. Les textes réunis reflètent la mobilisation multiforme des Africains du continent et de la diaspora tout au long du XXe siècle, et au début du XXIe, contre les discriminations, pour l’égalité et le développement. L’OIF avait également soutenu la tenue du colloque "Être panafricain", à Addis-Abeba les 17 et 18 mai, au siège de l’Union africaine, dans le cadre des événements parallèles au Sommet spécial célébrant le 50e anniversaire de l’UA et se déroulant sur le thème : « Panafricanisme et Renaissance africaine ».
- « Le mouvement panafricaniste au XXe siècle » : e-publication / pdf interactif

 
  OIF : un nouveau Directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme
  M. Christophe Guilhou (France) a pris ses fonctions en tant que Directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme. Avant de rejoindre l’OIF, M. Guilhou était Consul général de France à Boston. Il a également été Représentant permanent adjoint au sein de la Délégation permanente de la France auprès de l'ONU à Genève. Diplômé de sciences politiques et de l'Institut des langues et civilisations orientales avec pour spécialisation l'arabe littéral et le swahili, il a une connaissance approfondie de l'Afrique, du Moyen-Orient et des problématiques liées aux droits de l'homme.

    Éducation et jeunesse
 
  Le CAFED fête ses 20 ans
  Le Ministre tunisien de la Culture, Mehdi Mabrouk, et l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, ont présidé le 14 mai à Tunis, en présence d’éditeurs africains et tunisiens, la cérémonie du 20e anniversaire du Centre africain de formation à l’édition et à la diffusion (CAFED), un programme de l’OIF de formation continue aux métiers du livre. A cette occasion, a été publiée la 3e édition du « Manuel pratique d’édition pour l’Afrique francophone », bientôt disponible sur le site de l’OIF. Depuis son lancement, le CAFED a organisé 67 activités (sessions de perfectionnement, séminaires d’échanges...) au bénéfice de plus de mille participants issus de 33 pays francophones. Ces différentes sessions ont permis aux bénéficiaires de professionnaliser leur savoir-faire et d’échanger leurs expériences dans les différents maillons de la chaîne du livre.

 
  Maurice : l’État et la régulation des services éducatifs
  Plus de 80 représentants de la communauté éducative de Maurice ont participé à un séminaire national de diagnostic sur la régulation par l’État de la qualité et de l’équité de l’Éducation, organisé par l’OIF du 15 au 17 mai. L’objectif était d’établir, de manière participative entre les divers acteurs, un consensus sur les points prioritaires sur lesquels des décisions de régulation devront être prises en matière d’équité et de qualité. Cet atelier a été précédé, le 13 mai, d’une journée de restitution de l’étude de 2011 sur le préscolaire à Maurice, financée par l’OIF, dont les résultats ont été exploités dans le cadre du séminaire de diagnostic.

 
  Conférence sur l’enseignement et l’apprentissage du français à New York
  Une centaine de représentants du monde académique, d’associations et d’institutions engagées en faveur de l’enseignement et de l’apprentissage du français à New York se sont réunis le 8 mai à l’Université d’État de New York (SUNY) dans le cadre d’une conférence sur l’enseignement du français et la promotion des cultures francophones autour du thème « Une langue, des cultures ». Cette initiative était le fruit d’un partenariat entre la Représentation permanente de l’OIF auprès des Nations unies, la Délégation générale du Québec à New York, le Centre de la Francophonie des Amériques et la SUNY.

 
  « Jeunesse et dynamique du changement dans l’espace francophone : rôle des réseaux sociaux »
  L’Union des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires francophones (UCESIF) a organisé un séminaire « Jeunesse et dynamique du changement dans l’espace francophone : rôle des réseaux sociaux » à Bucarest, les 13 et 14 mai, avec le soutien de l’OIF. Cet événement se tenait dans le cadre des célébrations du 20e anniversaire de l’adhésion de la Roumanie à la Francophonie. Il a réuni des experts des CES membres, des représentants de l’OIF, du Comité économique et social européen, des agences européennes ETF et ENISA, ainsi que de la société civile et des autorités de Roumanie.

 
  OIF : un nouveau Directeur de l’éducation et de la jeunesse
  M. Ma-Umba Mabiala (République démocratique du Congo) a pris ses fonctions en tant que Directeur de l'éducation et de la jeunesse. M. Mabiala est un expert international dans le domaine de l'éducation. Il a notamment travaillé en Haïti, au Togo, en Côte d'Ivoire et au Nigéria au service de diverses organisations internationales, dont le Fonds des Nations unies pour l'enfance, la Fédération internationale pour la planification familiale, le Fonds des Nations unies en matière de Population et l'Agence américaine pour le développement international. Il a enseigné à l'Université de Montréal où il a fait des études de communication et d'andragogie.

    Économie
 
  L’OIF participe aux travaux préparatoires du prochain G20
  À l’invitation de la présidence russe, l’OIF et le Commonwealth ont pris part, pour la première fois, aux travaux du groupe de travail sur le développement du G20 qui ont eu lieu les 16 et 17 mai à Moscou (Russie). La session a porté sur les priorités russes pour le prochain Sommet de St-Petersburg, qui mettent l’accent sur l’évaluation des engagements pris par le G20 dans les secteurs retenus par le Plan d’Actions en matière de développement adopté à Séoul en 2010 : sécurité alimentaire, inclusion financière, infrastructures, investissement privé et création d’emplois, commerce. Les conclusions des travaux serviront au prochain Rapport sur la redevabilité en cours de préparation sous la responsabilité de la Russie, appuyée par un groupe de pays composé de l’Australie, du Brésil, de la France, de la Corée du sud et du Royaume Uni. Cette participation de l’OIF et du Commonwealth s’inscrit dans la perspective de la prochaine rencontre entre le président russe et les Secrétaires généraux des deux organisations.

    Développement durable
 
  Congo : présentation du rapport annuel du projet SIE-Congo
  Dans le cadre du projet SIE-CEMAC, le 1er séminaire de présentation du rapport annuel du projet Système d’information énergétique au Congo (SIE-Congo) s’est tenu le 21 mai à Brazzaville. Cette rencontre a vu la participation de plusieurs experts du secteur de l’énergie, des représentants des administrations publiques, des organismes privés et des organisations régionales et internationales concernés. Le projet SIE-CEMAC, qui concerne la République centrafricaine et la République du Congo, est financé conjointement par l’Union européenne, la Commission de la CEMAC et l’OIF. La mise en œuvre est réalisée par la firme belge ECONOTEC. Il vise à renforcer de manière durable les capacités des ministères en charge de l’énergie dans ces deux pays.

 
  Accès aux médicaments de qualité : stratégies et enjeux régionaux
  A la veille de la 66e Assemblée mondiale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Représentant permanent de l’OIF à Genève, Ridha Bouabid, a ouvert le 19 mai la 15e édition de la table-ronde annuelle organisée conjointement par l’OIF et le LEEM, représentant l’industrie du médicament en France. Cette table-ronde de haut niveau réunit chaque année les acteurs clés de la santé dans le monde francophone, tant du secteur privé que du secteur public, avec notamment la présence de plusieurs ministres et de représentants d’organismes dédiés (OMS, OnuSida...). Les participants se sont penchés sur la question de l’approche régionale dans le domaine de la santé et plus particulièrement sur la façon dont les synergies régionales pouvaient contribuer à l’accès des populations aux médicaments de qualité.

    Égalité des genres
 
  Panel de haut niveau contre les violences faites aux femmes en RDC
  À l’occasion de la 23e session du Conseil des droits de l’homme à Genève, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et la Fondation France Libertés ont organisé, avec le soutien de l’OIF, de la Mission Permanente de la France et de Human Rights Watch un évènement parallèle intitulé « RD Congo : le Conseil des droits de l’homme doit agir pour mettre fin à l’impunité ». En présence de nombreux Ambassadeurs de pays africains comme occidentaux, Mme Trierweiler, ambassadrice de la Fondation France Libertés, a appelé la communauté internationale à s’engager de manière forte pour aider les femmes violées en RD Congo. Depuis 2012, les violences sexuelles contre les femmes ont en effet connu une inquiétante recrudescence dans l’est du pays. Le Représentant permanent de l’OIF à Genève est également intervenu pour rappeler l’engagement de l’OIF dans la lutte contre ce fléau et l’appui plein et entier de l’organisation et du Secrétaire général de la Francophonie à l’initiative portée par la Fondation France Libertés.

    Culture numérique
 
  3e colloque francophone sur la cybercriminalité
  Le 3e colloque francophone sur la cybercriminalité, organisé par le Réseau international francophone de formation policière (Francopol), s’est tenu dans la ville de Québec les 8 et 9 mai. Les différents intervenants issus du milieu gouvernemental et privé ont échangé autour du thème « Partager notre savoir-faire au-delà des frontières » en traitant de sujets aussi divers que la prévention, les outils d’enquêtes, la cyberintimidation, les nouvelles tendances en matière de cybercrimes ou encore la lutte contre l’exploitation des enfants sur Internet. Les efforts déployés en Afrique de l’Ouest pour lutter contre la cybercriminalité ont également été présentés. Cet événement, entièrement francophone, était organisé conjointement par la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Québec, l’École nationale de police du Québec et Francopol, avec le soutien de l’OIF.

 
  Maisons des savoirs : renforcer les capacités dans l'usage des TIC
  Kinshasa. La deuxième salle numérique de la Maison des savoirs de Kinshasa a été inaugurée le 14 mai par le gouverneur de la ville de Kinshasa et l’ambassadeur du Canada en République démocratique du Congo. Cette salle est équipée d’une trentaine d’ordinateurs et vient compléter le premier espace numérique. La MDS a accueilli en 2012 plus de 11 000 étudiants et enseignants qui ont bénéficié de formations sur les usages des technologies éducatives, les logiciels libres et renforcé leurs capacités à la maitrise de l’informatique. Le Réseau des Maisons des savoirs compte désormais dix salles numériques réparties au Vietnam, en Moldavie, au Burkina-Faso ainsi qu’en RDC.

  Chisinau. Une vingtaine de professeurs ont participé fin mai à la Maison des savoirs de Chisinau (Moldavie) à un atelier visant à renforcer leurs capacités dans l’usage des TIC pour la promotion de la langue française en milieu scolaire. Différentes thématiques ont permis d’orienter l’expérimentation de démarches pédagogiques innovantes appuyant la pratique soutenue des TIC et l’usage des logiciels libres en classe.

 
 

Tous les événements et activités de la Francophonie à venir :

www.francophonie.org

 
  ©  Organisation internationale de la Francophonie - 2013             Gerer son abonnement