Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

IRINA BOKOVA EN FAVEUR DE L'ÉQUILIBRE LINGUISTIQUE À L'UNESCO

Irina Bokova, candidate désignée par le Conseil exécutif de l’UNESCO au poste de Directeur général, s’est prononcée pour plus d’équilibre dans l’utilisation de l’anglais et du français comme langues de travail au sein de l’organisation. Irina Bokova a été la Représentante personnelle du président bulgare auprès du Conseil permanent de la Francophonie.

Irina Bokova au siège de l'Unesco à Paris - © UNESCO/M.Ravassard Dans un entretien à "EurActiv.fr" - un site sur l’actualité des politiques européennes en France -, la candidate désignée au poste de Directeur général de l’Unesco s’est prononcée pour une utilisation équilibrée de l’anglais et du français comme langues de travail au sein de son organisation.

Interrogée sur le fait de savoir pourquoi elle avait pris la parole en français après l’annonce de sa désignation, elle répond : « J’ai pris la parole en français, parce que non seulement c’est une des langues de travail de l’UE, mais aussi parce que je suis ambassadrice de mon pays en France, parce que la Bulgarie est membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie, parce que je milite pour l’utilisation équilibrée de l’anglais et du français comme langues de travail, et parce que j’ai l’intention de promouvoir ce principe à l’UNESCO. »

Une résolution qui rejoint celles de la Francophonie, à travers les actions que mêne l’OIF en faveur de la défense et de la promotion du français dans les organisations internationales.

- Lire l’intégralité de l’interview

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer