Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

JEUX DE LA FRANCOPHONIE <BR>LES JEUNES TALENTS EN ROUTE POUR BEYROUTH

Jeunes et talentueux, à la recherche du dépassement de soi, les Jeux de la Francophonie offrent aux présélectionnés une tribune internationale qui s’avère souvent un tremplin pour leur carrière. Tant dans les disciplines sportives que culturelles, de grands noms d’aujourd’hui ont partagé cette aventure.

Hicham El Guerrouj, 1994 © CIJFAu Maroc (1989) les Iers Jeux de la Francophonie consacraient Monique Ewange Épee 22 ans, médaille d’or au 100 m haies (12’’92), sa sœur Maryse, 25 ans, médaille d’or en saut en hauteur (1,88 m) et Marie-José Pérec, 21 ans, qui remportait le 200 m féminin en 22’’60.

À Paris (1994) les IIes Jeux faisaient déjà parler de David Douillet et du Canadien Donovan Bailey, ce médaillé d’argent pour le 100 m sera sacré champion du monde au 100 m et au 4x100 m un an plus tard et dénommé l’homme le plus rapide du monde en 1996 aux Jeux olympiques d’Atlanta (100 m en 9’’84), chronométré à plus de 44 km/h ! Le Marocain Hicham El Guerrouj sera également de la partie à Paris : « Cela a été une des plus grandes déceptions de ma carrière. J’étais jeune et c’était ma première compétition internationale avec les séniors. J’ai perdu sur le 1 500 m avec seulement la médaille de bronze [... ] Pour moi, finalement, c’est un bon souvenir, au-delà de la déception, j’ai appris beaucoup de choses à ces Jeux » . Hicham El Guerrouj est l’un des plus grands coureurs de demi-fond de tous les temps, élu sportif mondial de l’année en 2004.

Frédérique Jossinet repartira de Paris médaillée d’or en judo féminin. Elle est aujourd’hui triple championne d’Europe (2001, 2002 et 2009), double vice-championne du monde (2003 et 2005), argentée aux JO à Athènes en 2004…

À Ottawa-Hull (2001) lors de la IVe édition, la Sénégalaise Amy Mbacké Thiam remporte l’or, avant d’être sacrée quinze jours plus tard à Edmonton, première Africaine championne du monde du 400 m. Elle dira des Jeux de la Francophonie qu’ils sont ses Jeux fétiches, sa victoire à Ottawa l’ayant encouragée pour les championnats du monde. On y découvre aussi la Roumaine Otilia Badescu, aujourd’hui championne d’Europe de tennis de table et la Tchadienne, Nadjina Kaltouma, quadruple médaille d’or aux 200 m et 400 m (2001 et 2005). Championne d’Afrique Nadjina Kaltouma est également médaillée des championnats du monde d’athlétisme en salle à Birmingham. Elle a participé aux Jeux olympiques de Sydney et d’Athènes et sera au départ à Beyrouth en quête de nouveaux titres.

Les artistes ne sont pas en reste tels le peintre belge Stéphan Stéphan Balleux, 1997 © CIJFBalleux, lauréat à Madagascar (1997), avec son œuvre « Palindrome », Pierrot Men photographe malgache découvert lors de cette même édition, considéré aujourd’hui comme le plus représentatif de sa génération sur le continent africain ou le Libanais Alexandre Najjar, médaille d’argent en littérature, grand homme de lettres, distingué chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2001.

Côté sculpture, le Camerounais Freddy Bienvenu Tsimba - médaille d’argent à Ottawa pour son œuvre « Victime malgré elle » - multiplie récompenses et expositions à travers le monde. Il réalise en 2007 pour la ville d’Ixelles une sculpture monumentale. Côté peinture, on se souvient des œuvres du Béninois Ponce Zannou, médaille d’or (2001) pour son tableau Pouvoir de femmes. Ne pouvant suivre un enseignement classique, c’est dans les ateliers d’art de la rue qu’il trouve son expression. Au fil du temps, ses œuvres ont gagné en complexité.

Mayra Curado Andrade, 2001 À Ottawa également, de futures stars de la chanson sont repérées : la jeune artiste cap-verdienne Mayra Curado Andrade, âgée seulement de 16 ans en 2001, enchaîne depuis les concerts au Cap Vert, à Praia et Mindelo, à Lisbonne dans la salle mythique du Coliseu Dos Recreios où elle chante aux côtés de Bau, instrumentaliste de Césaria Evora, puis en France, en Italie et au Brésil. Imposant son propre style sensuel et jazzy, elle est aujourd’hui la figure de proue de la nouvelle génération des chanteurs du Cap Vert.

Le groupe Mamar Kassey (Niger) connu dès ses premiers albums (Denké-Denké en 1998 et Alatoumi en 2001), médaille d’argent aux Jeux, dont le succès au fil des tournées en Afrique et aux États-Unis ne se dément pas.

Les Ves Jeux de la Francophonie au Niger ont porté leurs fruits avec la découverte en chanson du groupe Hoba Hoba Spirit, médaille d’argent, composé de cinq musiciens marocains qui déroulent du groove maghrébin. Ils sont auteurs de quatre albums dont le dernier El Goudam est sorti en 2008. Le duo congolais Lang’i remportera la médaille de bronze. Reconnu au Congo Brazzaville, très remarqué lors du dernier Festival panafricain de Musique (Fespam), leur musique baignée d’Afrique et d’Occident, mélange subtilement les langues (lari, lingala, téké, bémbé, mbochi…) et les rythmes ethniques congolais avec le français, l’anglais... Lang’i revendique le partage des cultures comme étant sa plus grande richesse.

Sans oublier Nafissatou Dia Diouf, mention spéciale du jury littérature au Niger en 2005. Le parcours littéraire de cette jeune Dakaroise est parsemé de prix et récompenses : lauréate du concours Radio-Canada 1999 avec Balade virtuelle autour de la planète francophone, 1er prix 2000 de la Fondation Léopold S. Senghor pour la nouvelle Sables Mouvants, 1er prix étranger du concours 3 heures pour écrire avec Envie pressante… Elle est publiée chez Neas, Pen international, Le Nègre international, Xamal et Mercure de France.

Gageons que des VIes Jeux de la Francophonie à Beyrouth émergeront de nouveaux talents, sportifs et artistiques.

* Plus d’informations :

Accédez à la grille de diffusion sur TV5 Monde et les télévisions partenaires, aux listes des pays participants, des artistes et des équipes par pays, à la programmation des concours et compétitions, à la composition des jurys culturels sur www.jeux.francophonie.org

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer