Organisation internationale de la Francophonie

  • English

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L'ÉLIMINATION DES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, ce dimanche 25 novembre 2012, le Secrétaire général de la Francophonie réaffirme son engagement ferme et sans faille pour lutter contre ce fléau.

Abdou Diouf exprime sa profonde inquiétude sur la remise en question de certains droits fondamentaux des femmes au sein de l’espace francophone ces derniers temps, notamment dans le cadre de réformes en cours qui visent clairement à remettre en cause le principe d’égalité entre les femmes et les hommes dans les législations existantes. Il invite ainsi les pays membres de la Francophonie à se mobiliser et à intensifier leurs efforts pour combattre les violences faites aux femmes, protéger et promouvoir les droits des femmes.

Les violences faites aux femmes et aux filles constituent une violation majeure des droits de l’Homme, un des crimes les plus répandus mais aussi l’un des moins poursuivis. Ce fléau affecte toutes les sociétés sans distinction et pèse durement sur le développement et les économies des pays francophones.

En 2012, un Accord-cadre a été signé entre l’OIF et la nouvelle Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes), pour intensifier les efforts de l’Organisation en faveur de l’égalité femme-homme au sein de l’espace francophone. La lutte contre les violences faites aux femmes constitue une des lignes directrices de ce partenariat. De même, les membres de l’OIF ont adopté en 2010 une « Déclaration francophone sur les violences faites aux femmes », qui propose une définition élargie des violences faites aux femmes, des engagements clairs au niveau national et des recommandations à destination de l’OIF dans le domaine.

Haut de page
Texte plus grand Texte plus petit Imprimer
  • ENVOYER À UN AMI

  • Google+

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie