Organisation internationale de la Francophonie

  • English

L'AFRIQUE FRANCOPHONE REPRÉSENTÉE EN COMPÉTITION OFFICIELLE À LA 62E BERLINALE PAR LE FILM « AUJOURD'HUI » D'ALAIN GOMIS

« Aujourd’hui », le troisième long métrage du cinéaste franco-sénégalais Alain Gomis a été retenu pour concourir en sélection officielle de la 62e édition du festival international du film de Berlin (Allemagne), qui se déroulera du 9 au 19 février 2012. Ce film produit par MAIA CINEMA et GRANIT FILMS a bénéficié du mécanisme multilatéral d’appui à la production cinématographique et télévisuelle créé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

« Cette sélection n’est pas surprenante dans la mesure où la filmographie de ce talentueux cinéaste franco-sénégalais dont, au demeurant, tous les films ont été salués par la critique, prouve qu’il disposait du potentiel susceptible de le hisser au plus haut niveau » indique Frédéric Bouilleux, directeur de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique de l’OIF. Il souligne que « la présence de films africains dans des compétitions internationales d’envergure atteste, s’il en était besoin, que le continent africain recèle un vivier impressionnant de talents, même si numériquement le continent produit peu comparativement à d’autres régions du monde. Par ailleurs, pour nous en tant que partenaire historique du cinéma africain une sélection officielle est une aubaine, un signal politique fort à l’endroit de nos décideurs et surtout un encouragement à poursuivre nos efforts pour l’essor d’un cinéma africain populaire, car visible et accessible à son public premier ».

Cette sélection officielle d’une œuvre africaine par l’un des grands festivals de cinéma du Nord (après que « l’Homme qui crie » de Mahamat Saleh Haroun a été primé à Cannes en 2010), intervient alors que le Secrétaire général de la Francophonie, SE M. Abdou Diouf a saisi les plus hauts responsables de tous les États d’Afrique en leur demandant de se mobiliser autour du projet de création d’un fonds panafricain pour le cinéma et l’audiovisuel lancé en 2010 par la FEPACI (Fédération panafricaine des cinéastes), avec le soutien de l’OIF, afin de renforcer les capacités de production cinématographique en Afrique et à terme d’asseoir une politique africaine de développement du cinéma et de l’audiovisuel.

Créé en 1988, et doté d’un budget annuel de 1,4 million d’euros, le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud permet chaque année la mise en chantier d’environ 120 heures de productions originales pour la télévision et le cinéma faisant appel aux capacités créatrices et techniques des pays francophones du Sud.

L’OIF compte 56 États et gouvernements membres et 19 observateurs.


CONTACTS

Direction de la langue française, de la diversité culturelle et linguistique
Mme Souad Houssein, responsable du projet "cinéma"
souad.houssein@francophonie.org

Nathalie Heneman, chargée des relations médias de l’OIF
Tél. (+33) 1 44 37 32 52
nathalie.heneman@francophonie.org

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie