Organisation internationale de la Francophonie

  • English

L'OIF À LA 19<SUP>E</SUP> SESSION DU CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME

La 19e session du Conseil des droits de l’Homme se tient du 27 février au 23 mars 2012 à Genève.

Le 27 février, Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie s’est exprimé lors de l’ouverture de cette 19e Session du Conseil des droits de l’Homme. A l’occasion de sa visite à Genève, il a rencontré Navy Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme et Laura Dupuy Lasserre, Présidente du Conseil des Droits de l’Homme (Voir le communiqué de presse).

Abdou Diouf à Genève lors de l’ouverture de la 19e Session du Conseil des droits de l’Homme, le 27 février 2012 (Pierre Albouy/OIF)

L’OIF s’est exprimée également, via sa Représentation permanente auprès des Nations Unies à Genève, le 6 mars, lors du débat sur le rapport du Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, et le 8 mars lors du Dialogue interactif avec la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence contre les enfants.

Le 6 mars également, le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme (HCDH) a organisé, en collaboration avec l’OIF, un événement parallèle destiné à lancer la dernière version de la base de données de l’Index universel des droits de l’Homme. Cet outil d’information et de recherche sur les droits de l’Homme avait fait l’objet de sessions de formation conduites par la Représentation de l’OIF à Genève, en collaboration avec le HCDH, au bénéfice des Missions francophones à Genève. Il est dorénavant disponible dans toutes les langues officielles des Nations Unies.

Enfin, le 21 mars, l’OIF s’exprimera lors d’un panel sur les meilleures pratiques en matière d’assistance technique à l’Examen périodique universel (EPU), organisé par la Mission de Thaïlande. L’OIF y participera aux côtés d’un Représentant du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme, d’un Représentant du PNUD et d’un Représentant de la Coalition des parties prenantes kényanes pour l’Examen périodique universel (EPU-KSC). L’occasion de témoigner de l’engagement de la Francophonie à favoriser un dialogue transrégional au sein du Conseil des droits de l’Homme, et de faire part du cadre de l’assistance technique qu’elle apporte en matière d’EPU et des actions réalisées s’agissant de la mise en œuvre des recommandations du Conseil.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie