Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

L'ORGANISATION DES ÉTATS AMÉRICAINS MET À L'HONNEUR LA FRANCOPHONIE

L’Organisation des États américains (OEA) a organisé, le 10 avril 2013, à son siège à Washington, une journée pour célébrer la Francophonie et valoriser le partenariat récemment conclu entre les deux organisations.

JPEG

De g. à d. : Hugo de Zela, Chef de cabinet du Secrétaire général de l’OEA ; Filippe Savadogo, Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies ; José Miguel Insulza, Secrétaire général de l’OEA ; Arturo Vallarino, Président du Conseil permanent et de la Commission générale, Représentant permanent du Panama (Photo : Juan Manuel Herrera/OAS)


A l’occasion de cette journée, l’Ambassadeur Filippe Savadogo, Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies à New York, s’est adressé au Conseil permanent réunissant les représentants des États membres et observateurs de l’Organisation des États américains.

Il a souligné que l’OEA et l’Organisation internationale de la Francophonie « attachent une importance comparable au multilinguisme et mettent en avant la richesse des Histoires et des traditions multiples qui animent (leurs) États membres ». Le Représentant permanent a rappelé que les deux organisations partagent également « des valeurs communes et (poursuivent) les mêmes objectifs de solidarité, de promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme ainsi que de règlement pacifique des crises et des conflits ». Cette ambition commune a été saluée notamment par les représentants d’Haïti, du Canada, de Sainte-Lucie, de l’Uruguay, de la Dominique et de la France qui se sont réjouis de l’approfondissement de la coopération entre l’OIF et l’OEA.

Cette célébration a permis d’approfondir les échanges avec les États membres de l’OEA, le Secrétariat général de l’Organisation ainsi qu’avec la Commission inter-américaine des droits de l’Homme dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d’accord signé le 27 septembre 2012. Le suivi et l’appui aux processus électoraux, la consolidation des institutions de l’État de droit et de protection des droits de l’Homme, ainsi que la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes, mobiliseront tout particulièrement l’OIF et l’OEA dans les mois à venir.

Sur les 35 États indépendants des Amériques ayant ratifié la Charte de l’OEA, quatre sont membres de la Francophonie : Haïti, le Canada, Sainte-Lucie et la Dominique. Deux sont observateurs : la République dominicaine et l’Uruguay.

Les quatre langues de travail de l’OEA sont le français, l’espagnol, le portugais et l’anglais.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer