Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LA FRANCOPHONIE À LA RENCONTRE DU SECTEUR PRIVÉ

Engagée dans la réflexion sur les meilleures façons d’accompagner l’émergence et le renforcement d’un espace économique francophone, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s’est associée à la Chambre de commerce de Québec et ses partenaires pour la tenue de la Rencontre internationale de la Francophonie économique (RIFE) qui a eu lieu du 16 au 19 mai 2008 à Québec, ville hôte du XIIe Sommet de la Francophonie prévu en octobre prochain.

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, présidé l’ouverture officielle de cette rencontre qui a donné aux entrepreneurs du secteur privé des pays francophones de tous les continents l’occasion de développer des relations commerciales et institutionnelles sur des bases nouvelles et consensuelles, pour donner un nouvel élan à un espace économique francophone riche de potentialités.

Dans un contexte mondialisé de délocalisation et d’essor fulgurant des technologies de la communication, l’usage d’une langue commune et la grande diversité géographique, climatique et culturelle de l’espace francophone, sont autant d’atouts pour l’intensification des échanges économiques entre les 68 États et gouvernements de la Francophonie.

  • Avec 18,9 % des exportations et 19 % des importations mondiales, les pays de l’Organisation internationale de la Francophonie représentent 19 % du commerce mondial de marchandises, en progression de près de 4 points par rapport à 2002.
  • Entre 2002 et 2004, les échanges commerciaux entre les pays francophones ont enregistré une augmentation de 360 milliards de dollars, passant de 329 milliards $US à plus de 688 milliards $US.
  • « L’Espace économique francophone » est l’un des acteurs majeurs du marché des investissements directs étrangers. En 2004, il a attiré 170,56 milliards $US soit 26 % du total des investissements mondiaux, estimés à 648 milliards $US.

Face aux enjeux liés à la mondialisation, l’Organisation internationale de la Francophonie agit depuis plusieurs années pour favoriser l’émergence d’industries culturelles dans les pays du Sud, accompagner les pays pour s’affirmer, sur les plans public et privé, dans le commerce international, sécuriser l’environnement juridique des affaires, veiller à un développement durable soucieux de l’environnement. Mais la solidarité, principe fondateur de la Francophonie, doit être accompagnée par la création de richesses, un objectif qui ne peut être atteint sans le dynamisme et la compétitivité des entreprises au plan national, régional et international.

En allant à la rencontre du secteur privé, Abdou Diouf souligne la volonté de la Francophonie d’engager de nouvelles actions en faveur des acteurs de l’économie, créateurs d’emplois directs.

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer