Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LA FRANCOPHONIE ET LE COMMONWEALTH RÉUNISSENT LES MINISTRES DES FINANCES À WASHINGTON POUR DISCUTER DE LA GESTION DE LA DETTE

En marge des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), l’Organisation internationale de la Francophonie et le Secrétariat du Commonwealth réunissent les ministres des Finances de pays à faible revenu des régions d’Afrique, des Caraïbes et d’Asie, les 23 et 24 avril à Washington, pour échanger sur les moyens de limiter les retombées négatives du ralentissement économique sur leurs populations et de leur assurer qu’elles n’aient plus à vivre en situation de surendettement.

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Kamalesh Sharma, Secrétaire général du Commonwealth avaient lancé un appel conjoint à la veille de la réunion du G20 à Londres pour notamment rappeler que « les répercussions du ralentissement mondial sont ressenties plus fortement dans le monde en développement, et elles le seront plus durablement. Pour nombre de ces pays, la stabilité économique est une question de vie ou de mort. »

Dans cette situation très préoccupante, les ministres partageront leurs expériences en matière de gestion des crises. Ils discuteront en particulier des mesures qu’ils pourront prendre pour éviter que leur pays ne glisse à nouveau dans la spirale du surendettement, ainsi que des réponses que pourront apporter le FMI et la Banque mondiale à cette situation. Ils échangeront aussi sur divers thèmes d’actualité liés à la gestion de la dette, tels la soutenabilité fiscale, la diversification des sources de financement, les conversions de dette en dépenses de protection de l’environnement et le système international de protection contre les chocs exogènes dont la crise actuelle a révélé les faiblesses avec plus d’acuité.

Les ministres débattront de ces questions avec les représentants du FMI et de la Banque mondiale, qu’ils interrogeront sur les réponses et appuis que la communauté internationale propose pour aider leur pays. Ils rediscuteront aussi de la révision des outils de mesure de leur capacité d’endettement, dans la perspective de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ainsi que des moyens à mettre en œuvre pour poursuivre la mobilisation des bailleurs de fonds en faveur du respect de leurs engagements en matière d’aide.

Une conférence de presse se tiendra le 24 avril 2009 de 11h30 à 12h30 au siège du FMI :
1, HQ1 R-710 (Auditorium), 700 19th Street, N.W., Washington, D.C. 20431.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 56 États et gouvernements et 14 observateurs. Le Commonwealth regroupe quant à lui 53 pays. 10 États sont membres des deux organisations : Cameroun, Canada, Chypre, Dominique, Ghana, Maurice, Mozambique, Sainte-Lucie, Seychelles et Vanuatu.

Plus d’informations :

Organisation internationale de la Francophonie :

Laurence Arnould, responsable de projets, direction du Développement durable et de la Solidarité

Téléphone : (+33) 1 44 37 71 81/ (+33) 6 63 16 37 27 - laurence.arnould@francophonie.org :

dri.travel@gmail.com

Secrétariat du Commonwealth :
j.mucunguzi@commonwealth.int

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer