Organisation internationale de la Francophonie

  • English

LA GRÈCE ET CHYPRE S'ENGAGENT À RENFORCER LES COMPÉTENCES DE TRAVAIL EN FRANÇAIS DE LEURS DIPLOMATES ET FONCTIONNAIRES

Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a signé le 7 mars 2007 à Paris, avec le ministre grec des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, un memorandum pour le renforcement des capacités de travail des diplomates et fonctionnaires grecs, chargés du suivi des dossiers de la construction européenne.

Cet accord permettra de former 300 fonctionnaires pendant trois ans, soit dans le cadre de cours de français, soit dans celui de séminaires d’échange d’expertise et de points de vue sur les questions européennes.

Le 2 mars 2007 à Nicosie (Chypre), un accord a également été conclu avec les autorités chypriotes pour la formation en français de 200 diplomates et fonctionnaires en charge du suivi des questions européennes.

Ces mémorandums sont les onzièmes et douzième signés par l’OIF, après ceux établis avec la Roumanie, la Hongrie, la Slovénie, la Bulgarie, la Lituanie, la Slovaquie, la Croatie, la République tchèque, l’Estonie et l’Autriche. Ils s’inscrivent dans le cadre du plan pluriannuel pour le renforcement du français dans l’Union européenne mis en place en janvier 2002 par l’OIF, avec la Communauté française de Belgique, le Grand-duché de Luxembourg et la France.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie