Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LANGUE FRANÇAISE : LE VIETNAM ET L'OIF RENFORCENT LEUR COOPÉRATION

L’OIF et le Vietnam ont signé le 12 octobre 2012 à Kinshasa, en marge du XIVe Sommet de la Francophonie, une Convention de partenariat visant à renforcer les capacités de travail en français des fonctionnaires et des diplomates vietnamiens en charge de dossiers internationaux, ainsi qu’à promouvoir l’usage, l’apprentissage et la présence du français au sein de l’Académie diplomatique du Vietnam.

En janvier 2012, un aide-mémoire sur la formation au et en français des fonctionnaires et des diplomates avait été signé au siège de l’Académie diplomatique du Vietnam pour confirmer l’engagement de cet organisme à développer des actions concrètes dans ce domaine. Les négociations qui ont suivi ont donné lieu à la signature, le 12 octobre, d’une Convention de partenariat relative à la formation au et en français dans la diplomatie et la fonction publique vietnamiennes, entre l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime et le Sous-Ministre des Affaires étrangères, Ngoc Son Nguyen.

(Joseph Moura/OIF)

L’accord prévoit la mise en œuvre pluriannuelle, sur la base d’un cofinancement des deux parties, d’un « Projet francophone d’établissement » détaillant la nature et le contenu des initiatives prises pour le renforcement de l’enseignement, de l’usage et de la visibilité du français au sein de l’Académie diplomatique, organisme de formation initiale et continue placé sous la tutelle du Ministère des Affaires étrangères.

Cours de recyclage ou de perfectionnement linguistique destinés aux diplomates et aux fonctionnaires vietnamiens spécialisés dans le suivi des dossiers internationaux (bilatéraux et multilatéraux), conférences-débats, ateliers spécialisés, stages intensifs en immersion pour hauts responsables, renforcement de la présence du français sur les supports de communication, acquisition d’ouvrages et publications de langue française, composent les actions éligibles au plan d’action qui sera déployé annuellement sur une durée de quatre ans, à Hanoï.

En accompagnement de ce dispositif, les autorités vietnamiennes expriment leur volonté d’accorder à l’enseignement de la langue française une place prioritaire dans la politique de formation continue proposée aux agents de la fonction publique et de maintenir son caractère obligatoire dans les concours d’accès à la carrière diplomatique. Les compétences linguistiques francophones seront également retenues parmi les critères d’affectation des fonctionnaires et des diplomates vietnamiens dans les Représentations permanentes et Missions auprès des organisations régionales ou internationales.

Pour rappel, le Vietnam est le 25ème des États membres ou observateurs de l’OIF à rejoindre le programme « Le français dans la diplomatie et la fonction publique », et le premier dans la région Asie-Pacifique, réitérant ainsi ses engagements pris dans la cadre du « Vade-mecum relatif à l’usage de la langue française dans les organisations internationales » adopté par la 22e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (2006).

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer