Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LE CERCOS (MAROC), LAURÉAT DU PRIX DE LA TRADUCTION IBN KHALDOUN – SENGHOR

Français et langues partenaires

Pour sa première édition, le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor Affiche du Prix de la traduction Ibn Khaldoun - Senghor a été décerné, le 16 mars 2008, au Centre de recherche et de coordination scientifiques (Cercos-Maroc) pour la traduction, de l’arabe vers le français, de l’ouvrage « La raison politique en islam, hier et aujourd’hui » de Mohamed Abed al-Jabri (Éditions La Découverte, Paris, 2007 pour la version française), réalisée par Boussif Ouasti, traducteur, avec la participation de Abdelhadi Drissi et Mohamed Zekraoui, sous la coordination et la révision de Ahmed Mahfoud,directeur du Cercos.
La cérémonie de remise du Prix a eu lieu à Abou Dhabi (Émirats arabes unis), sous le haut patronage de Son Altesse Cheikh Hamdane Bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier Ministre des Émirats arabes unis, en présence de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, de M. Mongi Bousnina, Directeur général de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) et Cheikh Nahyan Moubarak Al Nahyan, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique des EAU, à l’occasion de la Semaine francophone à Abou Dhabi.

Fondé en 2001 par Ahmad Mahfoud, le Centre de recherche et de coordination scientifiques (CERCOS) basé à Tétouan (Maroc) est un centre de recherche privé qui s’intéresse aux projets intellectuels d’orientation universaliste et s’occupe de la traduction et de la publication d’ouvrages et essais dans les domaines de la morale, de la politique, des sciences humaines et des sciences cognitives.

Le jury a d’abord reconnu la fidélité et la qualité de la traduction, surmontant les difficultés inhérentes au recours par l’auteur à des textes arabes anciens, et ce, grâce à une bonne connaissance de la langue arabe et de la langue française. Il a ensuite salué la pertinence du choix de l’oeuvre de Mohamed Abed Al Jabri qui contribue à la connaissance des fondements et de l’histoire de la transmission du pouvoir en Islam. Enfin, l’oeuvre récompensée contribue, conformément aux objectifs du Prix, à une meilleure connaissance de l’Autre dans les espaces francophone et arabophone ainsi qu’à son apport à l’enrichissement de la pensée universelle contemporaine.

Réuni les 3 et 4 mars 2008 à Tunis à l’invitation de l’OIF et de l’ALECSO, le jury est présidé par M. Abdelwaheb Bouhdiba (Tunisie) et composé de : Mmes Tahani Omar (Égypte) et Zahida Darwiche-Jabbour (Liban), MM. Raja Farhat (Tunisie), Mohamed Mustapha Al Kabbaj (Maroc) et Chéhada Al Khouri (Syrie).

Organisé conjointement par l’OIF et l’ALECSO pour encourager toutes formes d’échanges culturels entre le monde arabe et l’espace francophone et en vue de promouvoir la diversité culturelle et linguistique, ce prix récompense la meilleure traduction en sciences humaines, du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer