Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DU COMMONWEALTH ET DE LA FRANCOPHONIE FONT LE POINT SUR LEUR COOPÉRATION DANS LE DOMAINE POLITIQUE ET DU DÉVELOPPEMENT

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, s’est entretenu ce lundi 10 septembre à Londres avec son homologue Don McKinnon, Secrétaire général du Commonwealth, dans la longue tradition de rencontres régulières entres les Secrétaires généraux des deux organisations.

Au cours de leur séance de travail, la discussion a porté à la fois sur les volets politique et économique puisque le Commonwealth et la Francophonie coopèrent déjà dans ces deux domaines. Dans le domaine politique, Abdou Diouf et Don McKinnon ont échangé sur la situation politique de certains pays membres des deux organisations, en particulier ceux qui connaissent des crises. Ils ont par ailleurs évoqué les possibilités de renforcer leur coopération en matière de prévention des conflits et de renforcement des institutions démocratiques et de l’Etat de droit à la lumière des Déclarations de Bamako et de Saint-Boniface pour la Francophonie et de celle de Harare pour le Commonwealth. Enfin, ils ont discuté des grandes questions internationales qui les préoccupent comme les négociations commerciales à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la promotion de la bonne gouvernance et la question de la dette des pays du Sud.

Cette rencontre a également été l’occasion de faire le point sur leur collaboration dans le domaine de la coopération au développement et en particulier le projet intitulé « Renforcement des capacités en formulation, négociation et mise en œuvre de politiques commerciales ». Ce projet, mis en place avec l’Union européenne, vise à pallier l’insuffisance des ressources humaines et techniques en matière de négociations commerciales dans les pays en développement. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le Commonwealth se sont ainsi engagés, depuis 2005, à aider les 79 pays ACP (Afrique-Caraïbe-Pacifique) à s’insérer dans le commerce mondial, en mettant à leur disposition l’expertise de haut niveau leur permettant de maîtriser les procédures de formulation, de négociation et de mise en œuvre des politiques commerciales. Cet appui est d’autant plus important que les pays ACP sont engagés depuis 2002 dans les négociations d’accords de partenariat économique avec l’Union européenne, dont la date butoir est prévue au 31 décembre 2007. En outre, les deux organisations collaborent dans le domaine de la gestion de la dette publique. Des perspectives de collaboration ont également été envisagées entre la Francophonie et le « Commonwealth of Learning » par rapport à l’utilisation des technologies de l’information dans le domaine de l’éducation.

Le Commonwealth et la Francophonie partagent une vision commune des grandes priorités pour le développement des pays du Sud, notamment en matière de démocratie, de paix et d’Etat de Droit, dans le domaine de l’éducation et de la formation et en matière de développement durable et solidaire. La prochaine rencontre des deux Secrétaires généraux aura lieu à Paris en 2008.

Pour rappel, l’Organisation internationale de la Francophonie compte 55 Etats et gouvernements et 13 observateurs. Le Commonwealth regroupe 53 pays et 10 Etats sont membres des deux organisations : Cameroun, Canada, Chypre, Dominique, Ghana, Maurice, Mozambique*, Sainte-Lucie, Seychelles et Vanuatu.

* Le Mozambique a le statut d’observateur au sein de l’OIF

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer