Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

NIGER : LE CPF DÉCIDE LE MAINTIEN SOUS EXAMEN ET L'ACCOMPAGNEMENT DE LA TRANSITION

Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, la 76e session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) a réuni, ce 16 avril 2010 à Paris, les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

76e session du Conseil permanent de la Francophonie, le 16 avril 2010 à Paris Le Secrétaire général a réitéré ses condoléances aux autorités ainsi qu’à tout le peuple polonais suite à la disparition tragique de leur Président ainsi que de nombreux officiels. Il a débuté les travaux de cette session en soulignant que, concernant le drame qui frappe Haïti depuis le 12 janvier 2010, tous les acteurs de la Francophonie ont conjugué leurs efforts en vue d’apporter leur plein soutien aux autorités et au peuple haïtien. La Francophonie a d’ailleurs participé à la Conférence internationale des donateurs d’Haïti qui s’est tenue au siège des Nations-Unies, à New-York, le 31 mars dernier. A la demande du Secrétaire général, l’Administrateur de l’OIF se rendra en Haïti du 18 au 22 avril afin d’explorer, avec les autorités haïtiennes, les modalités de mise en œuvre des propositions d’action de la Francophonie pour la reconstruction d’Haïti.

Fortement préoccupés par les situations prévalant en Guinée et à Madagascar, les membres du CPF ont maintenu les mesures de suspension pour ces deux pays. Concernant le Niger, le Conseil a pris connaissance avec intérêt du rapport sur la situation au Niger présenté par le chef de la mission dépêchée à Niamey du 9 au 11 avril par le Secrétaire général de la Francophonie. Après avoir entendu l’intervention de la délégation nigérienne, le CPF a approuvé les conclusions et recommandations formulées dans le rapport de la mission francophone qui s’inscrivent dans les orientations définies dans les précédentes résolutions du CPF sur le Niger. Il a décidé le maintien sous examen de ce pays et a confirmé son engagement à accompagner le processus de transition en cours, en évaluant régulièrement la conformité de ce processus aux engagements souscrits dans la Déclaration de Bamako.

Pour plus d’informations :
- Lire le communiqué

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer