Organisation internationale de la Francophonie

  • English

POUR UNE POLITIQUE INTÉGRÉE DE PROMOTION DU FRANÇAIS

Le XIVe Sommet des chefs d’État et de gouvernement ayant le français en partage a adopté une Politique intégrée de promotion de la langue française.

Ce texte, intitulé « Le français, une langue d’aujourd’hui et de demain », met en évidence la responsabilité partagée des membres de la Francophonie, de ses institutions et de la société civile dans la promotion de la langue française. Il inspirera au cours des années à venir l’Organisation internationale de la Francophonie et les opérateurs de la Francophonie en donnant une cohérence accrue à leurs différents programmes et actions en faveur de cette langue en partage.

Après un rappel de l’état des lieux sur la place du français dans le nouvel équilibre linguistique mondial, la Politique intégrée de promotion de la langue française définit six domaines prioritaires qui appellent une action énergique et concertée des francophones. Il invite les différents acteurs de la Francophonie à :

1-Renforcer la place et le rayonnement du français sur la scène internationale : la Francophonie doit continuer de mener une action résolue au sein des structures internationales de concertation et de décision, qu’elles soient politiques, économiques, culturelles ou sportives.

2-Relever le défi politique du multilinguisme : la Francophonie doit assurer la place et le rayonnement du français sur le nouvel échiquier linguistique mondial, en prenant en compte le nouveau rapport entre les langues internationales dans un esprit de partenariat et de réciprocité.

3-Adapter l’action multilatérale aux contextes linguistiques régionaux et nationaux : les actions multilatérales de promotion de la langue française seront plus efficaces si elles tiennent compte des statuts et usages divers de cette langue et des langues partenaires nationales.

4-Consolider le français comme langue d’accès au savoir pour tous : l’éducation doit rester au cœur de l’action de la Francophonie, et la langue française, demeurer un vecteur majeur pour l’enseignement, la recherche et les sciences.

5-Mettre en valeur l’apport de la langue française au développement économique : l’utilité de la langue française doit être recherchée prioritairement dans des domaines répondant aux besoins des populations (monde de l’entreprise et du travail en général, accès à la coopération et aux ressources financières internationales).

6-Valoriser l’image de la langue française et sa présence dans les médias et l’univers numérique : il est essentiel de renforcer l’unité et la coordination des efforts de tous les acteurs de la Francophonie et de montrer la qualité et la diversité de ses actions.

Cette Politique est le résultat d’un long et rigoureux processus de consultation et de concertation entre l’OIF, les opérateurs de la Francophonie et les États et gouvernements membres. Elle s’inspire notamment des propositions émises par les participants au premier Forum mondial de la langue française (Québec, juillet 2012).


Documents à télécharger

Haut de page
Texte plus grand Texte plus petit Imprimer
  • ENVOYER À UN AMI

  • Google+

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie