Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

TROIS ESPACES LINGUISTIQUES : HISPANOPHONES, LUSOPHONES ET FRANCOPHONES ENSEMBLE POUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET LINGUISTIQUE

Dix ans après leur première rencontre à Paris, en 2001, les Secrétaires généraux des organisations représentant les espaces hispanophone, lusophone et francophone, ont tenu leur quatrième réunion, le 10 juin, au siège madrilène du Secrétariat général Ibéro-américain (SEGIB), sous la présidence de Monsieur Enrique V. Iglesias, Secrétaire général Ibéro-américain. Cette rencontre rassemblait Monsieur Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, accompagné de Monsieur Bernard Cerquiglini, Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, Monsieur Domingos Simões Pereira, Secrétaire exécutif de la Communauté des pays de langue portugaise et Monsieur José Luis Dicenta Ballester, Secrétaire général de l’Union latine.

La rencontre a permis aux dirigeants des trois espaces linguistiques de dresser le bilan de 10 années de coopération et d’échanger sur les principaux défis auxquels leurs organisations seront confrontées au cours des prochaines années. La protection et la promotion de la diversité culturelle ainsi que le maintien du multilinguisme au sein des organisations internationales sont apparus, comme en 2001 et plus que jamais, des sujets de préoccupation majeure.

Avant de commencer leurs travaux, les Secrétaires généraux et exécutif ont rendu hommage à l’écrivain et homme politique espagnol Jorge Semprun, décédé le 7 juin dernier. Ils se sont ensuite félicités de la mobilisation au cours des dernières années de leurs organisations respectives en faveur de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Ils ont invité les États et gouvernements qui ne l’ont pas encore fait à ratifier cette convention et à renforcer la coopération internationale autour de sa mise en œuvre, notamment à travers le fonds international pour la diversité culturelle. Ils ont affirmé leur détermination quant à un meilleur usage effectif des langues espagnole, française et portugaise, dans le système onusien et au sein des différentes organisations internationales, régionales ou sous régionales. « Cet espace de coopération entre les trois aires linguistiques représente le cadre idéal de la mobilisation permanente en faveur du multilinguisme. Aucun espace géolinguistique ne peut relever seul le défi du maintien du multilinguisme dans les enceintes internationales » a déclaré Abdou Diouf.

A Madrid, les Secrétaires généraux ont aussi décidé de consolider concrètement leur coopération en s’appuyant sur :
- Un système novateur de diffusion de la terminologie pour les langues des trois espaces linguistiques ;
- Un dispositif pilote de formation en intercompréhension permettant aux locuteurs de ces trois langues romanes de se comprendre sans interprétariat ni traduction.

Les Secrétaires généraux ont également convenu de se mobiliser en faveur d’un encadrement des processus de numérisation des œuvres et d’accroître leur coopération pour aider au développement des industries culturelles du Sud. La prochaine rencontre des Secrétaires généraux et exécutif des trois espaces linguistiques aura lieu en 2013, à l’invitation de l’Union Latine.

Les trois Espaces hispanophone, lusophone et francophone rassemblent 102 États et 3 gouvernements. L’OIF compte 56 Etats et gouvernements membres, et 19 pays observateurs.


CONTACTS

Julie Tilman, attachée de presse du Secrétaire général
julie.tilman@francophonie.org
+ 33.1.44.11.12.68

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer