Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

INAUGURATION DU CLUB DE LA PRESSE FRANCOPHONE À BRUXELLES

La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a inauguré, le 11 février 2016, le Club de la presse francophone de Bruxelles, en présence du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, de la Vice-Présidente Kristalina Georgieva, de très nombreux correspondants de presse, journalistes, représentants permanents, ambassadeurs et diplomates de haut rang.

JPEG - 34.3 ko
(©Eric Herchaft)

Avec pour origine le constat d’une insuffisance de l’usage du français lors des points de presse de la Commission européenne et dans les documents mis à la disposition des journalistes, l’idée de ce projet avait été émise par la Représentation de l’OIF auprès de l’Union européenne, et immédiatement soutenue par le directeur du Press Club Bruxelles-Europe, Laurent Brihay, ainsi que de nombreux correspondants de presse et journalistes de la place internationale qu’est devenue Bruxelles.

Devant une audience très nombreuse, et après l’introduction chaleureuse du Président du Club de la presse, le journaliste du Soir, Maroun Labaki, la Secrétaire générale de la Francophonie a salué cette initiative, rappelant avec force les enjeux démocratiques d’une presse libre et audacieuse, mais aussi du plurilinguisme, a fortiori en matière d’accès des journalistes à l’information, en particulier dans le contexte complexe du rapport des opinions publiques à l’Union européenne.

JPEG - 41.6 ko
(©Eric Herchaft)

Informée de la diversité d’origine des journalistes fondateurs du Club, Michaëlle Jean a salué une mobilisation de la profession très au-delà des seuls ressortissants des pays membres de l’OIF.

Saluant la présence de nombreux représentants permanents, dont la Présidente du Groupe des ambassadeurs francophones, Luminata Odobescu, ou d’ambassadeurs, dont celui des États-Unis auprès de l’Union européenne, Anthony L. Gardner, grand francophone parmi la communauté diplomatique bruxelloise, la Secrétaire générale de la Francophonie a évoqué les ambitions de ce Club et lui a souhaité plein succès.

JPEG - 26.9 ko
(©Eric Herchaft)

Le Président de la Commission européenne a, de son côté, assuré que des instructions avaient été données aux Porte-paroles en matière d’usage partagé des trois langues de travail de l’UE. Saluant l’initiative de la fondation de ce Club de la presse francophone, Jean-Claude Juncker a rappelé que les langues n’étaient pas que des véhicules de l’information, mais qu’elles avaient une dimension éminemment culturelle permettant la compréhension des pays et des peuples qui les parlent, citant en exemple les avantages qu’il avait lui-même retirés de sa pratique trilingue (français, anglais, allemand) lorsqu’il était Premier ministre du Luxembourg, notamment dans la relation de son pays à la France et à l’Allemagne.


VOIR AUSSI :
Toutes les actualités de la Secrétaire générale
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer