Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

ABDOU DIOUF CONDAMNE FERMEMENT LE COUP D'ÉTAT MILITAIRE EN THAÏLANDE

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, condamne avec la plus grande fermeté le coup d’Etat perpétré en Thaïlande le 22 mai 2014 par les forces armées. Il exprime sa vive préoccupation suite aux restrictions des libertés imposées par la junte.

« Cette prise de pouvoir par l’armée est inacceptable. Je rappelle que la Thaïlande est membre observateur de la Francophonie depuis 2008, et à ce titre, elle doit se conformer aux valeurs de la communauté francophone attachée aux principes de la démocratie et de l’Etat de droit » a-t-il déclaré.

Il rappelle que, conformément à la Déclaration de Bamako, la Francophonie « condamne toute prise de pouvoir par la violence, les armes ou tout autre moyen illégal ».

Abdou Diouf exhorte toutes les parties concernées à privilégier la voie du dialogue en vue du rétablissement dans les meilleurs délais de l’ordre constitutionnel.

Le Secrétaire général souligne que, conformément aux dispositions du Chapitre 5 de la Déclaration de Bamako, il saisira dans les meilleurs délais les instances de la Francophonie pour examiner la situation en Thaïlande.


CONTACTS

Julie Tilman, Chargée de mission auprès du Secrétaire général, Presse et Communication julie.tilman@francophonie.org + 33.1.44.11.12.68

Documents à télécharger

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer