Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LA FRÉGATE DE LA LIBERTÉ À NICE

Hermione 2018, Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée

Ce mercredi 25 avril à 9h du matin, l’Hermione a posé ses aussières au port de Nice, et larguera les amarres ce soir, à 21h, pour Bastia, dernière escale en Méditerranée. Un symbole fort dans cette ville frappée en son cœur par le terrorisme il y a presque deux ans. Ville méditerranéenne aussi témoin du passage d’hommes, de femmes et d’enfants fuyant la misère, la persécution, la guerre. L’unique journée d’escale a été intense en échanges et défis sur le vivre ensemble avec les Niçois et la Francophonie.

À Nice, les valeurs de liberté, de solidarité et de paix de l’initiative citoyenne Libres Ensemble partagées par l’Association Hermione La Fayette, l’Organisation internationale de la Francophonie et la Ville trouvent un écho particulier. Libres Ensemble est né en 2016 de la volonté de jeunes francophones de faire acte de résistance face aux actes de terreur, de barbarie, de radicalisation et de repli sur soi.

Hommage aux victimes des attentats

JPEG - 68.8 ko

Ainsi, après l’arrivée de l’Hermione, la journée a commencé sur un hommage aux victimes des attentats à la Villa Massena en présence de la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, du vice-Président de l’Association Hermione La Fayette, Bruno Gravellier, de l’Adjointe au Maire de Nice déléguée à la Francophonie, Maty Diouf, du Secrétaire général de la Préfecture des Alpes Maritimes, Frédéric Mac Kain et de représentants des associations de victimes.

« Toute la journée, nous venons présenter l’hommage de la Francophonie aux victimes de tous les attentats et honorer les défenseurs des droits humains, déclare Michaëlle Jean. « Nissa la bella » a été faite ville martyre à notre corps défendant. Notre mare nostrum est devenue, elle aussi, une mer martyre, le tombeau et le sanctuaire de tant de jeunes migrants en quête d’une vie meilleure. Nous le savons. Nous y sommes sensibles. Avec l’Hermione, nous avons pris la mer depuis Rochefort et donnons de la voix d’escale en escale pour que la vie triomphe. »

« L’association Hermione-La Fayette est honorée d’avoir été associée à cet hommage aux victimes des attentats à l’occasion de cette escale à Nice, confie Bruno Gravellier, Vice-Président de l’association. C’est un moment très symbolique et porteur de valeurs fortes pour nous marins qui chérissons tant la Liberté et la Solidarité. »

À l’encontre des idées reçues

JPEG - 38.1 ko

Une journée ponctuée par des échanges sur les questions relatives à la solidarité, au respect de la diversité, au multiculturalisme, notamment à travers une rencontre avec 150 jeunes Niçois, à l’Hôtel de Ville, dans la perspective du « Pacte pour le vivre ensemble » qui sera adopté au prochain Sommet des chefs d’État et de gouvernement membres de la Francophonie en octobre prochain, à Erevan, en Arménie. Ces jeunes ont remis à Michaëlle Jean leur contribution à la consultation en cours sur le portail jeunesse de la Francophonie. Des échanges aussi lors d’un atelier sur la déconstruction des stéréotypes avec RED !, dessinateur de presse et membre de l’association Cartooning for Peace (Dessins pour la Paix). A noter enfin, l’intervention sur Libres Ensemble du rappeur niçois Kaotik invité surprise pour conclure les échanges à l’Hôtel de Ville.

Déconstruire les stéréotypes est au cœur des discussions dans une région frontalière qui voit transiter de nombreux réfugiés et migrants au regard des tensions sociales et politiques qui émergent. Les échanges de la journée ont montré l’impératif de changer de regard sur l’enjeu migratoire et la liberté de circulation.

« Une des solutions, c’est d’abord se parler, faire des choses ensemble avec toute notre diversité. Et de reconnaître que cette diversité est une richesse, que nous ne devons pas en avoir peur. Reconnaître aussi que la langue française, parce que c’est une langue d’échanges, une langue ouverte, une langue de tolérance, est une langue parlée sur tous les continents et probablement un chemin qui nous apprend aussi à construire le vivre ensemble », explique Philippe Pradal, Premier adjoint au Maire de Nice.

La diversité en graff et en musique

JPEG - 76.5 ko

Après un accueil en fanfare de l’Hermione, en présence notamment du Prince Albert II de Monaco et d’élus locaux, une grande fresque Libres Ensemble a été réalisée au pied de l’Hermione par les artistes Faben, El Fantasma et Nicola Antonia Schmid et signée par Michaëlle Jean. Parmi les différentes animations de l’après-midi, les médaillés des VIIIème Jeux de la Francophonie d’Abidjan ont réalisé des performances en Hip-Hop et jonglerie. Autant de réalisations qui voulaient apporter un éclairage particulier sur la diversité.

« Naviguer sur l’Hermione, c’est vivre la diversité ! La frégate a avancé grâce à l’effort de tous. Nous avons dû nous appuyer les uns sur les autres, être solidaires, partager. Partager aussi nos différentes cultures. J’ai découvert de nouvelles identités qui font maintenant partie de ma vie, de mon bagage ! Une vraie richesse ! », raconte Yvette, gabière burkinabè.

Parce qu’il porte des valeurs humanistes fortes et un message de paix, de liberté et de solidarité, le voyage Hermione 2018, Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée a reçu le haut patronage de Monsieur Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne.

Des photos de l’escale niçoise sont disponibles sur l’espace presse de l’Hermione


Contacts presse
Ville de Nice : Caroline Martinaux : 04 97 13 46 77 – caroline.martinaux@nicecotedazur.org
Alessandra Pope : 04 97 13 21 78 – alessandra.pope@nicecotedazur.org
Francophonie : Aurélie Chatelard : 06 19 92 03 31 – aurelie.chatelard@francophonie.org
Hermione : Marie Le Berrigaud-Perochon : 06 03 49 93 04 – marie@rivacom.fr
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer