Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

RDC : LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA FRANCOPHONIE CONDAMNE FERMEMENT L'USAGE DISPROPORTIONNÉ ET ABUSIF DE LA FORCE CONTRE DES MANIFESTANTS

La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean exprime sa très vive préoccupation face à la situation qui prévaut en République Démocratique du Congo (RDC). Elle condamne avec fermeté les violences policières qui ont causé, le 21 janvier, lors des marches pacifiques du Comité laïc de coordination, plusieurs morts et blessés et qui ont donné lieu à de nombreuses arrestations.

Michaëlle Jean rappelle qu’en toutes circonstances, les autorités sont tenues de prendre les mesures appropriées en vue de garantir le respect et le plein exercice de l’ensemble des droits et des libertés, y compris, le droit de manifester pacifiquement. Elle déplore la dégradation continuelle de la situation, en particulier, le blocage politique dans lequel est plongé cet Etat membre.

« Ce qui se passe en RDC nous inquiète au plus haut point. Je lance un appel à l’ensemble de la communauté internationale qui s’est engagée à soutenir le processus en cours dans ce pays, à se concerter rapidement afin de contribuer à recréer une dynamique porteuse d’espoir, notamment en faveur de la tenue d’élections crédibles et apaisées conformément au calendrier électoral en vigueur », a déclaré Michaëlle Jean.

La prochaine Commission politique du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) qui se réunira le 25 janvier 2018 à Paris se penchera avec la plus grande attention sur la situation qui prévaut en RDC et qui ne cesse de se détériorer.

La Secrétaire générale appelle avec insistance les acteurs congolais à faire preuve du sens des responsabilités dans l’intérêt supérieur de la nation congolaise. Elle demande que ces violences ne restent pas impunies, que des enquêtes soient menées et que les instances judiciaires jouent pleinement leur rôle.

La Secrétaire générale réaffirme la détermination de la Francophonie à œuvrer, aux côtés de ses partenaires internationaux, pour poursuivre son soutien aux préparatifs d’élections libres, fiables, transparentes et crédibles en RDC.

L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs.

Contacts Presse
media@francophonie.org
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer