Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

VIVRE ENSEMBLE, PROGRAMMES, BUDGET : L'ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE SE PROJETTE À L'HORIZON 2022

35e sesssion de la Conférence ministérielle de la Francophonie
JPEG - 32.1 ko

La 35e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) s’est tenue à Erevan les 8 et 9 octobre 2018, en prélude au XVIIe Sommet de la Francophonie (11-12 octobre).

Les ministres ont d’abord tenu à rendre hommage à Charles Aznavour et à féliciter le Dr. Denis Mukwege et Mme Nadia Murad pour leur récent prix Nobel de la paix. La Secrétaire générale de la Francophonie a rappelé à cette occasion que « l’OIF n’a eu de cesse de soutenir leur extraordinaire engagement et celui de leurs équipes auprès de ces filles et ces femmes si outrageusement détruites et meurtries dans leur chair, leur intégrité physique et psychologique ».

La Conférence a également félicité Michaëlle Jean pour la mise en œuvre des décisions et résolutions prises aux précédentes conférences ministérielles à Antananarivo en 2016 et à Paris en 2017.

Les ministres ont ensuite débattu des documents qui doivent être approuvés par le Sommet de la Francophonie, notamment la Déclaration d’Erevan, la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles, et l’Appel francophone pour le Vivre ensemble.

JPEG - 41.5 ko

A propos du Vivre ensemble, thème principal du Sommet d’Erevan, le Président de la CMF et Ministre des Affaires étrangères d’Arménie, Monsieur Zohrab Mnatsakanyan, a souligné ce point : « En parlant du Vivre ensemble, nous n’avons pas seulement en vue nos gouvernements, le Vivre ensemble concerne nos peuples. Durant la prochaine présidence arménienne du Sommet de la Francophonie, nous allons œuvrer ensemble pour la promotion de ces valeurs de la Francophonie ».

LA CMF a ensuite examiné les sept demandes d’adhésion ou de modification de statut à la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage, qui seront soumises pour décision au Sommet :
− pour le passage du statut d’observateur au statut de membre associé : les Émirats arabes unis ; le Kosovo ; la Serbie ;
− pour l’adhésion en qualité d’observateur : la Gambie ; l’Irlande ; Malte ; la Louisiane.

Les ministres ont échangé à huis clos sur le thème « La coopération de la Francophonie avec les organisations régionales et sous régionales : enjeux politiques et économiques », introduit par la Secrétaire générale de la Francophonie. Madame Michaëlle Jean a évoqué les nombreux partenariats noués par l’OIF avec les différentes organisations régionales présentes sur les cinq continents et souligné l’ardente nécessité de défendre le multilatéralisme.

JPEG - 43.9 ko

La CMF s’est aussi félicitée de la tenue de la 11e Conférence des OING qui avait eu lieu à Erevan, en septembre dernier.

Enfin, la Conférence ministérielle a approuvé la programmation quadriennale 2019-2022 et le budget de l’OIF pour les quatre prochaines années, ainsi que la création de bureaux régionaux de l’OIF pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, respectivement à Tunis et Beyrouth. Elle s’est réjouie de l’adoption par le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) de la Politique de consolidation de la transparence de l’OIF.

La prochaine CMF se tiendra à Monaco, les 30 et 31 octobre 2019, autour du thème « Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’OIF ».

L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs.

Contacts Presse
media@francophonie.org
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer