Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA FRANCOPHONIE REGRETTE LA DÉCISION DES ETATS-UNIS DE SANCTIONNER LE TCHAD

La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, a pris connaissance de la décision des autorités américaines d’interdire aux citoyens tchadiens l’entrée aux Etats-Unis.

« Sanctionner ainsi le Tchad, c’est s’en prendre à un acteur majeur de la lutte contre le terrorisme. Il faut rappeler l’engagement déterminé et courageux du Tchad pour mettre un terme aux exactions menées par ces groupes criminels dans le Bassin du Lac Tchad, au Mali et plus largement dans le Sahel. Combien de soldats tchadiens ont laissé leur vie pour combattre ce fléau qui a pris les dimensions du monde et qui devrait tous nous mobiliser ? La participation du Tchad aux Opérations de maintien de la paix de l’ONU est unanimement saluée » a-t-elle déclaré.

La Secrétaire générale souligne qu’une telle mesure remet en cause les droits fondamentaux et les intérêts économiques de la population tchadienne, à un moment où ce pays met en œuvre son Plan national de développement fortement soutenu par la Communauté internationale et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Michaëlle Jean souhaite que cette mesure soit réexaminée dans l’intérêt du Tchad et des États-Unis.

L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs.

Contacts Presse : media@francophonie.org
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer