Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

FRANCOPHONIE DES SOLUTIONS #9 : MIEUX FORMER LES INSTITUTEURS

Neuvième volet de notre série mensuelle sur les solutions concrètes qu’apporte la Francophonie à travers ses programmes. Ce mois-ci, zoom sur l’Initiative francophone de formation à distance des maîtres.

JPEG - 63.3 ko

Depuis le début du millénaire, le pourcentage d’enfants scolarisés dans les pays du Sud a augmenté de façon notable. Mais beaucoup d’élèves quittent l’enseignement primaire sans véritables acquisitions. En cause : le manque d’instituteurs formés. Ce qui, d’après plusieurs études, représente un des obstacles majeurs pour l’atteinte des objectifs de développement liés à l’éducation.

Pour que chaque enfant bénéficie d’une formation de base de qualité, équitable et inclusive, l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (Ifadem) a été lancée dès 2006. Elle cible les enseignants du primaire des zones rurales et périurbaines des pays francophones en développement en leur proposant un dispositif de formation hybride (en présentiel et à distance) adapté aux réalités locales.

L’objectif premier est de renforcer les compétences professionnelles de ces instituteurs. « Grâce à Ifadem, je suis en train de réfléchir à mes pratiques de classe. Je n’enseigne plus comme avant, je deviens plus autonome » assure Zeina Ayoubi, enseignante de français au Liban, qui suit le dispositif depuis 7 mois.

JPEG - 59.3 ko

L’initiative permet également d’améliorer les méthodes d’enseignement du/en français à la faveur des pratiques innovantes. «  Ifadem a contribué de manière significative au renforcement des capacités des concepteurs de livrets en offrant une formation à distance dispensée par l’Université de Rouen (France). La qualité de leurs prestations se trouvant ainsi consolidée.  », souligne quant à lui Boubacar Abdoulaye Diallo, Concepteur des livrets de formation Ifadem au Niger.

Enfin, Ifadem joue un rôle de soutien des acteurs nationaux dans la définition des stratégies de formation continue des enseignants. Limage Lesly, conseiller pédagogique et formateur-tuteur du département de l’Artibonite (Haïti) le rappelle : « Cette initiative m’a offert la possibilité d’acquérir des compétences pour améliorer l’encadrement des pratiques de classes et développer de nouvelles stratégies d’amélioration de la formation des maitres en intégrant les TICE. L’implantation des points numériques dans des structures décentralisées donne à l’ensemble de la communauté éducative la possibilité de se perfectionner et de se professionnaliser, notamment en suivant des Cours en lignes ouverts et massifs. »

L’initiative est co-pilotée par l’Organisation internationale de la Francophonie et l’Agence universitaire de la Francophonie et co-construite par les ministères en charge de l’Éducation dans chaque pays.

Le saviez-vous ?



  • IFADEM contribue au 4e Objectif de développement durable
  • Elle est déployée dans 15 pays : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Côte d’Ivoire, Haïti, Liban, Madagascar, Mali, Niger, République démocratique du Congo, le Sénégal, Tchad et Togo



JPEG - 34.8 ko




Voir aussi :
Francophonie des solutions #8 : innovation sociale et numérique
Francophonie des solutions #7 : Promouvoir le plurilinguisme aux JO
Francophonie des solutions #6 : Impulser le développement local
Francophonie des solutions #5 : Favoriser la réussite scolaire
Francophonie des solutions #4 : Soutenir les films et séries francophones
Francophonie des solutions #3 : Favoriser la mobilité des jeunes
Francophonie des solutions #2 : Promouvoir l’entreprenariat des Femmes
Francophonie des solutions #1 : Mieux couvrir les élections
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer