Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

GABON : DES ACTEURS FRANCOPHONES DE L'ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE À L'ÉCOLE DES TECHNOLOGIES ÉMERGENTES

Dans le cadre de son programme d’accompagnement à la transformation numérique, l’OIF, en partenariat avec l’Organisation francophone des entreprises innovantes (OFEI), a organisé du 27 au 30 mai 2019 à Libreville, un atelier de sensibilisation et de formation sur les enjeux et l’appropriation des technologies émergentes en faveur des acteurs francophones du numérique.

JPEG - 60.5 ko

La cérémonie officielle d’ouverture des travaux a eu lieu dans la capitale gabonaise, en présence du Ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste, Guy-Maixent Mamiaka, du Ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, Petites et moyennes industries, David Mbadinga, du Directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale, Boubacar noumansana, du Président de l’Organisation francophone des entreprises innovantes (OFEI), Bastien ingweiller, de membres du Corps diplomatique, de Représentants d’Organisations internationales, d’Acteurs de l’écosystème numérique, des participants et de nombreux invités.

La formation de quatre jours, axée sur l’appropriation des opportunités liées au développement du marché des données numériques massives, a pour but de permettre à une trentaine d’acteurs du numérique, sélectionnés à l’issue d’un appel à candidatures, de projeter leur avenir professionnel dans ce nouveau cadre mondial induit par la transformation numérique.

Les ateliers théoriques et pratiques ont déroulé des enseignements sur la connaissance, les usages et les opportunités économiques offertes par l’essor du marché des données massives (Big Data), corrélé à celui de l’intelligence artificielle. Ils doivent permettre à terme aux participants d’avoir une meilleure connaissance des tendances fortes du marché et des conseils pour adapter ces opportunités au contexte gabonais, mais aussi pour envisager la conception de plans d’affaires mieux adaptés.

JPEG - 32 ko

Dans son allocution de bienvenue, le Directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale a exprimé toute la fierté et la satisfaction d’accueillir à Libreville, après Lomé (Togo), cette seconde phase d’un cycle de six ateliers qui se terminera par Madagascar, le Sénégal, la Roumanie et l’Égypte. Après avoir fait un bref historique du contexte de mise en œuvre de ce programme d’accompagnement à la transformation numérique, depuis l’adoption de la Stratégie de la Francophonie numérique lors du Sommet de Kinshasa en 2012, jusqu’à la création en 2015 du Fonds francophone pour l’innovation numérique (FFIN), il a en outre rappelé que l’innovation numérique était au cœur des actions de l’OIF. Une vision et des actions en harmonie avec le Plan sectoriel Gabon Numérique (PSGN), composante du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) dont le fondement repose sur la conviction que le numérique constitue un puissant vecteur d’accélération et un important levier de développement.

Avant de procéder à l’ouverture officielle des travaux, le Ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste a salué cette initiative de l’OIF à l’endroit des jeunes et des femmes du Gabon ; confirmant que les objectifs et les résultats poursuivis participaient à la promotion des stratégies nationales en matière de numérique conformément à la vision des plus hautes autorités gabonaises traduite dans le Plan Gabon numérique à travers lequel, le gouvernement s’attèle à créer un cadre règlementaire adapté au secteur, à la construction d’infrastructures numériques de base et à la promotion des services numériques.

Il est à noter que l‘appui de l’OIF pour la réalisation de cet atelier s’ajoute aux soutiens déjà apportés à d’autres acteurs de l’écosystème entrepreneurial et numérique au Gabon (le Ministère des Petites et Moyennes entreprises et de l’Artisanat ; l’Incubateur Ogooué Labs, l’Incubateur multisectoriel junior Achievement Gabon ; l’Espace PME, la Fondation Entreprenarium ; le Cluster Bois de la Zone économique à Régime privilégié de Nkok, etc.).

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer