Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

GUINÉE BISSAU

La presse bissau-guinéenne est généralement en langue portugaise. À l’écrit, elle comporte, outre le journal gouvernemental No Pintcha ouvert à l’opposition, des titres indépendants comme l’Expresso Bissau, Corréo da Guinée-Bissau, Banoméro, etc. D’autres sont directement liés aux partis politiques dont Bagueira et Ganga Real, qui sont parfois très critiques à l’égard du pouvoir.

RADIO

Sur le plan radiophonique, la radiodiffusion nationale (RDN) est concurrencée par trois radios privées : Radio Pindjitiguiti, Radio Mavegro et Radio Bombolom. Celles-ci diffusent à la fois en portugais, en crioulo, en français et dans quelques langues africaines. Plusieurs radios internationales se disputent la bande FM à Bissau. On peut noter la concurrence entre Radio France Internationale (RFI) et la radio portugaise (RTPI).

• Radio BOMBOLOM
• Radio communautaire DJAN DJAN
• Radio Diffusion Nationale
• Radio Djan Djan

TÉLÉVISION

La télévision nationale est également concurrencée par des chaînes extérieures ; on y retrouve la même concurrence franco-portugaise relayée par Canal France International (CFI) et la chaîne de télévision portugaise équivalente (RTP).
En 2007, le Parlement (Assembléia Nacional Popular) a adopté la Lei 7/2007 (loi 7/2007), rendant obligatoire l’emploi du portugais dans la diffusion de médias pour au moins 50 % du temps d’émission à la radio et 80 % à la télévision.

CFI (circulation des programmes français entre les télévisions lusophones d’Afrique)
• Télévision de la Guinée-Bissau

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer