Si ce courriel ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser gràce à ce lien

Francophonie en brèves Francophonie en brèves janvier 2012
 
    À la Une
 
  Niger : forum francophone "jeunesse et emplois verts"
 
Près d'un millier de jeunes issus de trente pays francophones ont participé au forum international francophone sur le thème « Jeunesse et emplois verts », organisé du 16 au 20 janvier 2012 à Niamey (Niger) par le Gouvernement nigérien et l’OIF. La Cérémonie d’ouverture s’est déroulée le 16 janvier au Palais des Congrès de Niamey, sous le double patronage du Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. La valeur ajoutée et l’originalité de ce forum était de mettre en contact direct les jeunes, le secteur public, le secteur privé et les partenaires du développement dans un débat constructif sur la problématique de l’emploi dans le contexte de l’économie verte. Les thèmes abordés : croissance durable, industries extractives, TIC et nouveaux métiers, artisanat et tourisme durable... Cette rencontre a également permis aux jeunes d'adopter des recommandations en vue d’une contribution lors du prochain Sommet de la terre des Nations unies (Rio +20), prévu du 20 au 22 juin 2012 à Rio de Janeiro. La clôture du Forum s’est déroulée en présence du Premier ministre nigérien Brigi Rafini et de l’Administrateur de l’OIF Clément Duhaime.
 
  Activités diplomatiques du Secrétaire général
 
Niger. A l’occasion de sa venue au Niger pour assister au Forum international francophone "jeunesse et emplois verts", le Secrétaire général de la Francophonie a rencontré le président de la République Issoufou Mahamadou. Ils ont évoqué le Forum francophone préparatoire à Rio +20, qui se tiendra à Lyon les 8 et 9 février, auquel le président nigérien a été convié par l'OIF. Abdou Diouf s'est également entretenu avec le Premier ministre Brigi Rafini et le président de l'Assemblée nationale Hama Amadou.

Guinée. En visite officielle en Guinée, du 4 au 6 janvier, Abdou Diouf s’est entretenu avec le Président de la République, Alpha Condé, l’ensemble des acteurs politiques guinéens, ainsi qu’avec des représentants de la société civile. Le Secrétaire Général a saisi cette occasion pour réaffirmer la disponibilité de la Francophonie à accompagner la Guinée dans ses efforts de réconciliation.

RDC. Le Secrétaire général de la Francophonie, qui suit avec une très grande attention l’évolution du processus électoral en République Démocratique du Congo, a recommandé, le 20 janvier, que tous les efforts soient déployés par tous pour contribuer à l’apaisement, à la réduction des tensions, et pour s’engager résolument sur la voie d’un dialogue inclusif. Abdou Diouf recommande également que, conformément aux dispositions de la Déclaration de Bamako, toutes les dispositions soient prises par les institutions concernées pour que ce processus se poursuive dans les meilleures conditions de rigueur, de transparence et d’équité, notamment en assurant le traitement le plus responsable et le plus impartial des résultats des élections législatives et en recourant aux voies légales pour faire valoir toute contestation de ces résultats.

    Langue française
 
  Vietnam : formation en français des diplomates
 
En visite officielle au Vietnam, Clément Duhaime, l'Administrateur de l’OIF, a confirmé le 9 janvier l’engagement de l’OIF à accompagner ce pays membre dans sa volonté de renforcer les capacités en français de ses diplomates et fonctionnaires chargés de dossiers internationaux, à travers le programme « Le français dans la diplomatie et la fonction publique ». Ce programme est actuellement mis en œuvre au bénéfice des pays francophones membres de l’OIF dont le français n’est pas langue officielle, ainsi que des organisations multilatérales notamment européennes et africaines.

    Diversité culturelle et linguistique
 
  Lecture publique : 200 000 livres pour les réseaux de CLAC
 
Tout au long de l’année académique 2011-2012, l’OIF dote ses réseaux de Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de près de 200 000 livres, de 75 systèmes intégrés de sonorisation et de projection cinéma et 9 500 jeux didactiques. Ces dotations sont destinées tant aux nouveaux réseaux de CLAC implantés depuis 2011 au Mali, au Burundi, en République démocratique du Congo, aux Comores, à Maurice, au Liban, en Haïti et en République centrafricaine qu’aux réseaux de CLAC existants, pour le renouvellement de leurs biens culturels. Le programme de lecture publique, mis en place par l’OIF en 1986, a permis l’implantation de 295 CLAC dans 21 pays d’Afrique, de la Caraïbe, de l’océan Indien et du Proche-Orient. Leurs bibliothèques attirent plus de 3 millions de visiteurs par an et on compte, en moyenne, annuellement plus de 200 000 nouveaux abonnés et plus de 1 300 000 prêts de livres.
 
  34e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand
 
Le Secrétaire général de la Francophonie a participé le 27 janvier à l’ouverture du 34e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand (27 janvier-4 février). Ce festival accueillait dans sa sélection internationale et dans la section Regards d’Afrique une vingtaine de films issus de pays francophones du sud. Un peu plus tôt le même jour, Abdou Diouf avait été fait docteur honoris causa de l’Université d’Auvergne.
 
  Lancement de l'édition 2012 du Prix des 5 continents de la Francophonie
 
L’édition 2012 du Prix des 5 continents de la Francophonie a été lancée en janvier. Elle est ouverte aux romans - et à toute œuvre de fiction narrative originale et écrite en langue française -, publiés entre le 1er mars 2011 et le 1er mars 2012, quelle que soit la nationalité de leur auteur. Les éditeurs ont jusqu’au 31 mars 2012 pour présenter des œuvres candidates (jusqu’à 3 romans par maison d’édition). Toutes les précisions relatives aux modalités et conditions de participation, la procédure de sélection et les informations sur les lauréats des éditions précédentes sont disponibles sur le site de l'OIF.

    Paix, démocratie et droits de l’Homme
 
  Élections au Mali : favoriser une couverture professionnelle des médias et une co-régulation de l'espace médiatique
 
Plus de 60 journalistes politiques maliens travaillant dans les médias publics et privés (presse écrite, radio et télévision) ont participé à Bamako, les 30 et 31 janvier, à un séminaire intitulé « La couverture des prochaines élections au Mali par les médias et bonnes pratiques francophones ». Ouverte par le Premier ministre du Mali, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, cette rencontre était destinée à favoriser une couverture plurielle, responsable et professionnelle des prochains scrutins électoraux de 2012 (référendum constitutionnel, présidentielle et législatives). Les participants ont pu, à partir du Guide pratique du journaliste en période électorale élaboré par l’OIF et Reporters sans frontières, renforcer leurs connaissances et tirer parti des pratiques pertinentes observées dans l’espace francophone. Ce séminaire était suivi d'un second, les 1er et 2 février 2012, qui devait réunir partis politiques, journalistes et institutions impliquées dans l’organisation des élections, pour aborder la nécessaire co-régulation de l’espace médiatique en période électorale. Ces deux rencontres étaient organisées par l’OIF et le Comité national de l’égal accès aux média d’État du Mali (CNEAME) dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de route 2012-2013 du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM).
 
  Les droits de l’Homme au cœur de la responsabilité sociale des entreprises
 
L'OIF a publié un document d’information et de sensibilisation sur le thème des droits de l’Homme au cœur de la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Il revient sur les développements récents du cadre juridique international de la RSE qui donnent une place centrale aux droits de l’Homme et témoigne de l’action spécifique menée par les acteurs institutionnels et les organisations de la société civile dans ce domaine. L’action francophone s’articule en effet autour d’une double démarche : promouvoir les principes universels et le cadre juridique international de la RSE, et sensibiliser, informer et former les acteurs francophones sur la RSE au regard des droits de l’Homme.
> Les droits de l’Homme au cœur de la responsabilité sociale des entreprises (pdf)
 
  Promouvoir la diversité des cultures juridiques
 
La dernière décennie a vu la Déclaration de Bamako consacrer les principes de l’Etat de droit, puis la Convention de l’Unesco donner une base juridique internationale à la diversité des expressions culturelles. Au point de rencontre des objectifs fixés par ces deux textes, la promotion de la diversité des droits et des systèmes juridiques constitue un axe fort de l’intervention de la Francophonie. L’OIF a élaboré une publication détaillant sa démarche dans ce domaine. Celle-ci vise à la valorisation de la présence et de l’expertise francophone dans les forums de discussion internationaux, les juridictions nationales et les organisations internationales ; la mobilisation des réseaux institutionnels et des acteurs de la société civile ; le soutien au développement du droit Ohada et aux processus d’harmonisation régionale et sectorielle, ainsi qu’à la diffusion du droit des pays francophones.
> >Promouvoir la diversité des cultures juridiques (pdf)

    Éducation et formation
 
  Lancement de l’initiative ÉLAN-Afrique
 
Le lancement officiel de l’Initiative ÉLAN-Afrique, « École et langues nationales en Afrique », a eu lieu à Bamako (Mali) les 23 et 24 janvier 2012. La signature des protocoles d’accord a été effectuée par l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, et les ministres de l'Education des huit pays concernés (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal), en présence des représentants des partenaires du projet : l’Agence française de développement (AFD), le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Ce projet, dont l’OIF est le maître d’œuvre, vise à accompagner ces huit pays africains francophones pour la promotion d’un enseignement bilingue dans le primaire respectueux des langues nationales.
 
  Consolidation du projet Valofrase
 
La cérémonie de signature de l’accord relatif à la consolidation du projet de Valorisation du français en Asie du Sud-Est (Valofrase) s’est déroulée le 10 janvier à Hanoï, en présence de Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF. Lancé en 2006, Valofrase est mis en œuvre dans les trois pays d’Asie du Sud-Est membres de l’OIF (Cambodge, Laos, Vietnam). Ce projet rassemble huit partenaires : outre les trois pays cités, deux organisations multilatérales de la Francophonie (OIF et AUF) et trois partenaires techniques et financiers bilatéraux (Fédération Wallonie-Bruxelles, France et Québec). Cette deuxième phase a pour objectif de soutenir les politiques éducatives plurilingues permettant de valoriser l’enseignement du français, la formation et l’insertion professionnelle de francophones qualifiés à travers un dispositif multi partenarial régional.

    Développement durable et solidarité
 
  PROFADEL, le nouveau programme francophone d’appui au développement local
 
Dans le cadre de sa politique d’appui au développement local et solidaire, l’OIF lance un nouveau programme, PROFADEL, destiné aux pays francophones en développement. Son principal objectif est de mettre à disposition des communautés de base des outils méthodologiques qui contribueront à assurer le développement de leurs localités et, à terme, à intégrer le programme dans les stratégies nationales de lutte contre la pauvreté. Suite à la signature des accords-cadres entre l’OIF et les pays bénéficiaires (République centrafricaine, Rwanda, Sénégal et Togo) et l’organisation d’ateliers nationaux de lancement, entre juillet et décembre 2011, les activités de PROFADEL sur le terrain ont débuté au mois de Janvier 2012.
 
  15e Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique centrale
 
La 15e Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) s'est tenue du 10 au 15 janvier à N’Djamena (Tchad). La participation de l’OIF à cette Conférence s’inscrivait dans le contexte de l’accord de coopération conclu en août 2011 entre l’OIF et la CEEAC, visant à promouvoir l’intégration régionale en faveur de la paix et du développement. Sur les dix États membres de la CEEAC, neuf sont également membres de l’OIF.
 
  Sénégal : sécurité des denrées alimentaires
 
L’OIF en partenariat avec l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et le Centre de commerce international (ITC) ont organisé un séminaire de formation de formateurs à Dakar (Sénégal), du 23 janvier au 3 février 2012, sur la norme internationale ISO 22000 relative aux systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires. Cet atelier faisait suite à ceux organisés en décembre 2011 au Bénin et au Togo. L’objectif étant de renforcer les capacités d’une trentaine d’experts pour accompagner les entreprises dans leur démarche de certification selon cette norme internationale ISO 22000, devenue une exigence pour tout organisme appartenant à la chaîne alimentaire, notamment afin d'accroître le potentiel à l’export.

    Culture numérique
 
  Burkina Faso : gestion des noms de domaine sur Internet
 
Une quarantaine de techniciens issus de dix pays africains ont participé à un atelier technique sur les opérations de registre DNS, organisé du 9 au 13 janvier à Ouagadougou (Burkina Faso) par l’Autorité burkinabè de régulation des communications électroniques et des postes, en collaboration avec l’African Top Level Domain. Ils ont partagé leurs expériences et ont acquis des connaissances sur la gestion technique et administrative des registres de domaine de premier niveau. Le soutien de l’OIF à cette formation s’inscrivait dans le cadre de ses actions d’accompagnement des pays francophones du Sud sur les questions de gouvernance de l’Internet.
 
  Maisons des savoirs
 
Bilan 2011. Au cours de l’année 2011, près de 70 000 usagers ont fréquenté les Maisons des savoirs de Chisinau (Moldavie), Hué (Vietnam), Kinshasa (RDC) et Ouagadougou (Burkina Faso). Ils ont pu participer aux diverses activités qu'elles proposaient : formation à la maîtrise de l’outil informatique et aux logiciels libres, renforcement des pratiques et usages des TIC, apprentissage du dispositif « J’enseigne et j’apprends avec TV5Monde » pour les professeurs de français, ateliers de lecture publique à l’ère du numérique, formation en visio-conférence avec l’Université de Bordeaux pour des anesthésistes burkinabè, animations socio-culturelles dispensées par des volontaires internationaux de la Francophonie…
Kinshasa. Une seconde rencontre préparatoire au XIVe Sommet de la Francophonie s’est déroulée à la Maison des savoirs de Kinshasa à Kasa vubu le 27 janvier 2012. Réunissant plus de 80 participants, cette rencontre, organisée par le Commissaire général du Comité national d’organisation du Sommet Isidore Ndaywel, a confirmé le rôle important de la Maison des savoirs de Kinshasa comme lieu d’échanges et de dialogue.
Chisinau. Un atelier animé par Serge Bellini, expert en TIC s’est tenu du 20 au 23 décembre 2011 à la Maison des savoirs de Chisinau sur le thème de l’appropriation des technologies éducatives numériques, avec l’appui de la Direction de la francophonie numérique. Il a bénéficié à des enseignants du primaire et du secondaire, ainsi qu’à des étudiants en master des filières pédagogiques.

 
 

Tous les événements et activités de la Francophonie à venir :

www.francophonie.org

 
  ©  Organisation internationale de la Francophonie - 2012             Gérer son abonnement