Si ce courriel ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser gràce à ce lien

Francophonie en brèves Francophonie en brèves juin 2012
 
    À la Une
 
  L’OIF à la Conférence des Nations unies sur le développement durable "Rio+20"
  A l’occasion de la Conférence des Nations unies sur le Développement durable, « Rio+20 », la Francophonie s’est attachée à mobiliser ses Etats et gouvernements membres, sa communauté scientifique, ses responsables locaux et sa société civile. Elle s’est investie en amont, à travers notamment le Forum préparatoire de Lyon (8-9 février) et durant ce Sommet de la Terre, qui se déroulait du 20 au 22 juin, en organisant plusieurs événements. Le 21 juin, une concertation de haut niveau des délégations des Etats et gouvernements de l’OIF s’est tenue sur le thème : « Après Rio+20 : des perspectives d’actions dans l’espace francophone ». Placée sous la présidence de la Suisse et ouverte par Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF, la rencontre s’est déroulée en présence notamment de Boni Yayi, Président du Bénin, Jean Charest, Premier ministre du Québec, Jean Marc Nollet, Vice-premier ministre, chargé de l’Environnement de la Région Wallonne, Brice Lalonde, Coordinateur exécutif de Rio+20 et Mohamed Ibn Chambas, Secrétaire général du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Le Groupe ACP avec lequel l’OIF organisait le même jour un événement parallèle sur le thème de la coopération sud-sud et triangulaire pour remplir les Objectifs du développement durable (ODD), en présence notamment du président haïtien Michel Martelly, de représentants du PNUD et du gouvernement brésilien.
Pour accompagner les pays francophones dans les négociations, l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF) a également organisé plusieurs rencontres et édité des publications sur diverses thématiques : la gouvernance du développement durable ; les forêts, l’économie verte et la lutte contre la pauvreté ; la responsabilité sociétale ; les objectifs et le financement du développement durable…
> Les initiatives francophones pour Rio+20
 
  VIIIe Conférence des OING et OSC de la Francophonie
  Le 7 juin, Abdou Diouf a ouvert les travaux de la VIIIe Conférence francophone des Organisations internationales non gouvernementales (OING) et des Organisations de la société civile (OSC) ayant le statut consultatif auprès des institutions de la Francophonie. Les 150 représentants d’une soixantaine d’organisations issues de la société civile francophone ont débattu sur le thème « Francophonie : enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ». Huit Organisations non gouvernementales de RDC étaient invitées, parmi lesquelles le Groupe Lotus, une ONG de défense des droits de l’homme basée à l’Est de la RDC, présidée par Dismas Kitenge, également Vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH). A l’issue de leurs travaux, le 9 juin, les participants ont fait part de leurs propositions et recommandations à quelques mois du prochain Sommet de la Francophonie (12-14 octobre 2012, RDC) avant de procéder à l’élection de la nouvelle Présidence du Comité de suivi des OING pour les deux ans à venir.
 
  Activités diplomatiques
  85e CPF. Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, la 85e session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) a réuni, le 28 juin à Paris, les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement des membres de l’OIF. Les membres du Conseil permanent ont notamment évoqué les situations dans trois pays suspendus par l’OIF : le Mali, la Guinée Bissau et Madagascar. Ils ont également échangé sur les préparatifs du XIVème Sommet de la Francophonie qui aura lieu du 12 au 14 octobre 2012 à Kinshasa.
Canada. Abdou Diouf s’est entretenu, le 27 juin, avec Bernard Valcourt, Ministre d’État chargé de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et de la Francophonie. Le Ministre a informé le Secrétaire général des résultats de sa récente mission à Kinshasa (RDC) et à Abidjan (Côte d’Ivoire). Les échanges ont porté sur le XIVe Sommet de la Francophonie, le premier Sommet francophone en Afrique centrale prévu du 12 au 14 octobre à Kinshasa (RDC), ainsi que sur les derniers préparatifs du Forum mondial de langue française (Québec, 2-6 juillet). Le Secrétaire général a tenu à remercier le Canada pour ses efforts consentis en faveur de ce grand rendez-vous.
RDC. Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale et de la Francophonie de la RDC et Président en exercice de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), s’est entretenu avec Abdou Diouf au siège de l’OIF le 27 juin. Le Ministre Tshibanda a informé le Secrétaire général de l’état des derniers préparatifs du XIVe Sommet de la Francophonie.
Québec. Abdou Diouf s’est entretenu, le 25 juin, avec Monique Gagnon-Tremblay, Ministre des Relations internationales et Ministre responsable de la Francophonie du Québec. Ensemble, ils ont évoqué les derniers préparatifs du Forum mondial de la langue française, ainsi que le prochain Sommet de la Francophonie en RDC.
ASEAN. Une délégation de l’OIF, conduite par Ousmane Paye, Conseiller spécial du Secrétaire général a effectué le 19 juin une visite de travail auprès de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) à Jakarta (Indonésie), en réponse à l’invitation du Secrétariat de l’ASEAN. Les deux organisations se sont rapprochées pour explorer le cadre propice au développement de leurs relations institutionnelles et à la coordination de leurs actions de coopération.

    Langue française et diversité linguistique
 
  Forum mondial de la langue française
  Du 2 au 6 juillet se déroule dans la ville de Québec (Canada) le 1er Forum mondial de la langue française. L’occasion pour les francophones des cinq continents d’échanger sur la place et l’avenir du français, mais aussi d’assister à de nombreuses manifestations culturelles. L’actualité du Forum sera déclinée sur le site de l'OIF et celui du Forum, ainsi que sur les réseaux sociaux : twitter et Facebook.
A l’occasion de ce grand rendez-vous, l’OIF met en place un quizz de la Francophonie pour optimiser le rayonnement du Forum à travers la communication numérique.
 
  Abdou Diouf à Bruxelles pour l’inauguration du nouveau siège de l’Alliance française
  En présence de Sa Majesté le Roi Albert II, Abdou Diouf a participé à la cérémonie d’inauguration officielle du nouveau siège de l’Alliance française de Bruxelles-Europe, le 12 juin, dans la capitale belge. En présence de la Ministre déléguée chargée de la Francophonie de la France, Yamina Benguigui, du Président de la Fondation Alliance française, Jean-Pierre de Launoit, et du Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature belges, Jacques De Decker, le Secrétaire général a rappelé l’attachement de la Francophonie à la Fondation Alliance française et à son rôle de promoteur exceptionnel de la langue française par le truchement de son remarquable réseau de 968 Alliances françaises dans le monde. L’OIF coopère avec l’Alliance française Bruxelles-Europe, notamment, dans la formation de milliers de fonctionnaires en poste auprès de l’Union européenne, afin de renforcer leurs capacités de travail en français.
 
  Union africaine : promouvoir le français et le multilinguisme
  Les représentants d’une vingtaine de pays membres de l’OIF ainsi que des hauts responsables des services de conférences de la Commission de l’Union africaine (CUA) et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), ont participé, le 7 juin à Addis-Abeba (Éthiopie), à un séminaire sur la promotion de la langue française et du multilinguisme dans les Organisations internationales. Organisée par l’OIF au siège de la CUA, cette rencontre avait pour principal objectif de mobiliser les représentants francophones autour de la mise en œuvre du « vade-mecum relatif à l’usage de la langue française dans les organisations internationales ». Elle a également permis aux responsables de la CUA et de la CEA de faire un état des lieux de la situation linguistique et des difficultés rencontrées dans la gestion quotidienne du multilinguisme. En parallèle se déroulait un séminaire sur « Les défis de la modernisation d’une organisation internationale » à l’intention des directeurs et chefs de division de la CUA, dans le cadre du programme pour le renforcement de la langue française au sein de la CUA, déployé par l’OIF en partenariat avec la France.

    Diversité culturelle
 
  Ghana : des espaces dédiés aux livres en français dans les bibliothèques
  A la suite d’une mission effectuée début juin au Ghana, dans la capitale Accra et dans plusieurs provinces, l’OIF va doter dix bibliothèques de livres en français. Dans un premier temps, la bibliothèque centrale d’Accra sera dotée d’un fonds de deux mille livres en français, de matériel audiovisuel professionnel et d’outils de gestion de bibliothèques. Puis, dans le courant de l’année, neuf bibliothèques de province seront équipées afin de proposer au public un fonds d’un millier de livres chacune. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme « Espaces du livre francophone » (ELFE). Tout en renforçant les réseaux nationaux de lecture publique, ce nouveau projet de l’OIF doit permettre aux bibliothèques d’offrir à leur public un large éventail d’ouvrages francophones reflétant à la fois la richesse de la langue française et la variété des expressions culturelles dans l’espace francophone. Les ELFE sont destinés aux pays membres de la Francophonie ne bénéficiant pas d’un réseau de Centres de lecture et d’animation culturelle (Clac).
 
  Soutien à la Ville de Liège pour l’Exposition internationale de 2017
  Dans le cadre de l'Exposition internationale de Yeosu (République de Corée), l’OIF, par l'entremise de son Bureau régional pour l’Asie-Pacifique et en partenariat avec Liège Expo 2017, organisait une rencontre avec les commissaires et directeurs des pavillons des Etats et gouvernements de la Francophonie. 15 pays étaient présents lors de cette réception. L'OIF soutient la candidature de la ville de Liège pour accueillir l’Exposition internationale en 2017. Le choix de la ville hôte aura lieu en novembre 2012. Le Bureau international des expositions est une organisation internationale dont les deux langues officielles sont le français et l’anglais.
 
  « Toseka », un festival de l’humour à Kinshasa
  Une trentaine d’humoristes congolais, africains et européens étaient réunis du 8 au 10 juin au Théâtre de Verdure de Kinshasa à l’occasion du premier Festival international d’humour « Toseka ». Inscrit au programme d’accompagnement du XIVème Sommet de la Francophonie, ce festival était soutenu par l’OIF dans le cadre de ses actions visant la consolidation des filières francophones du spectacle vivant.
 
  Maroc : 6e édition du festival des arts de la rue « Awaln’Art »
  Du 10 au 17 juin, se déroulaient au Maroc les 6e Rencontres artistiques internationales en places publiques « Awaln’Art ». Pendant une semaine, une centaine d’artistes provenant de six pays ont investi les places publiques de Marrakech et de plusieurs communes de la province d’Al Haouz pour proposer au public acrobaties urbaines, spectacles de cirque, de marionnettes, d’échasses, de danse contemporaine… Ce festival permet d’appuyer et d’organiser la formation d’artistes marocains, la création de spectacles et l’émergence des compagnies artistiques marocaines, avec le soutien de l’OIF.

    Paix, démocratie et droits de l’Homme
 
  Les médias et la paix en Afrique de l’Ouest
  Près d’une centaine de professionnels des médias, d’experts et de représentants de gouvernements, de la société civile, d’organisations régionales et internationales ont pris part à un forum régional à Abidjan, les 12 et 13 juin. L’objectif de cette rencontre était de réfléchir au rôle des médias face aux différentes crises qui secouent l’Afrique de l’Ouest. D’envisager également des pistes de collaboration entre les partenaires présents dans l’optique du renforcement du professionnalisme et de l’indépendance des journalistes, afin de garantir la fonction essentielle des médias dans la promotion de la paix, la prévention des conflits et la sécurité. Organisée à l’initiative du Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et l’OIF, en collaboration avec la CEDEAO et le gouvernement ivoirien, cette rencontre s’inscrivait dans le prolongement de la Conférence de Praia (Cap-Vert) sur les élections et la stabilité en Afrique de l’Ouest (mai 2011) et celle de Bamako (Mali) sur l’impunité, la justice et les droits de l’homme dans la sous-région (décembre 2011).
 
  Burundi : renforcement de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme
  L’OIF et le Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies ont organisé les 11, 12 et 13 juin, à Bujumbura, un atelier d’information au bénéfice de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme du Burundi, une instance récemment mise en place. Cette activité s’inscrit dans le projet commun des deux organisations visant le renforcement des capacités des institutions indépendantes des droits de l’Homme (INDH) des Etats francophones et a été réalisée avec l’appui de l’Association francophone des institutions nationales des droits de l’Homme (AFCNDH), un des réseaux institutionnels francophones les plus actifs. Les thématiques traitées lors de l’atelier portaient sur le rôle du Comité international de coordination des INDH (CIC), le mécanisme d’accréditation à cet organe, la structure des rapports des INDH ainsi que sur leur rôle et celui de la communauté internationale dans la mise en œuvre des recommandations issues de l’Examen périodique universel (EPU).

    Education et formation
 
  Outils didactiques en langues africaines et créoles
  Après les bi-grammaires jula et fulfulde, deux langues transfrontalières véhiculaires en Afrique de l’Ouest, l’OIF a réalisé une bi-grammaire moré/français dont l’atelier de validation s’est tenu à Paris du 18 au 22 juin. Cet outil qui répond à une forte demande des autorités scolaires burkinabè vient enrichir le corpus des supports pédagogiques au moment où les activités de l’initiative Elan-Afrique vont démarrer au Burkina. La bi-grammaire moré/français, conçue dans l’approche de la didactique convergente, va considérablement améliorer la qualité de l’enseignement-apprentissage du français en milieu scolaire moréphone. Elle sera soumise à une phase d’expérimentation dans les écoles pilotes avant d’être définitivement adoptée. Un deuxième atelier, concernant le créole cette fois-ci, s’est également tenu au siège de l’OIF, du 25 au 29 juin, et a porté sur la validation du guide du formateur du préscolaire aux Seychelles, largement inspiré d’ouvrages du même type déjà élaborés par l’OIF pour la Réunion et Haïti.
 
  Mieux communiquer sur les atouts du français en Asie
  Les vice-ministres et Secrétaires d’Etat de l’Education et de la Formation du Cambodge, du Laos et du Vietnam ont participé le 29 mai à Phnom Penh (Cambodge), au Comité régional de coordination du projet de Valorisation du français en Asie du Sud-Est (Valofrase 2), aux côtés des partenaires : France, Fédération Wallonie-Bruxelles, Québec, OIF et AUF. Cette réunion a donné le coup d’envoi à la mise en œuvre de la deuxième phase de ce projet qui avait été lancé en 2006 et qui a été reconduit par un nouvel accord pour la période 2012 – 2015. Instance de gouvernance régionale du projet, le Comité a validé le cadre logique qui définit les objectifs et les résultats escomptés, son plan de mise en œuvre ainsi qu’une stratégie de communication en faveur du français et de la francophonie en Asie du Sud-Est.
 
  Formations du Crefeco
  Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (Crefeco) a organisé en juin deux formations dans ses locaux à Sofia (Bulgarie). La première, à destination d’une vingtaine de professeurs de français langue étrangère, portait sur les stratégies d’enseignement permettant de valoriser le processus d’écriture. La seconde, un séminaire d’ingénierie de la formation, a permis aux 15 participants de travailler à la préparation et la mise en place d’actions de formation dans les pays de la région.

    Développement durable et solidarité
 
  Togo : évaluation des potentialités d’exportation
  Du 12 au 13 juin, un atelier de validation du rapport sur les produits et entreprises à fort potentiel d’exportation au Togo s’est tenu à Lomé, en présence du ministre togolais du Commerce et de la Promotion du secteur privé et du directeur du Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest. Cette étude identifie notamment le potentiel exportable en quantité ou en volume des produits, l’évolution des marchés des produits de base du secteur privé, les dispositions réglementaires et techniques nationales en matière d’exportation, les niches de marché... Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Aide à l’intégration régionale et au partenariat économique international (AIRPEC) financé par l’Union européenne et l’OIF et doit permettre au Togo d’améliorer sa compétitivité au plan régional et international.
 
  Afrique centrale et océan Indien : concours « Regards croisés »
  Pour permettre aux jeunes et aux professionnels du développement d’Afrique centrale et de l’océan Indien de partager leurs opinions sur les enjeux économiques et environnementaux, le Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale et l’océan Indien (BRAC) a lancé le 25 juin la 1e édition du Concours régional de rédaction intitulé « Regards croisés ». Il s’adresse à toute personne active dans les domaines du développement, ou âgée de 18 à 30 ans, des pays suivants : Burundi, Cameroun, Comores, Congo, Djibouti, Gabon, Guinée équatoriale, Madagascar, Maurice, République centrafricaine, RDC, Rwanda, Sao Tomé & Principe, Seychelles et Tchad. Le formulaire de candidature doit être complété avant le 12 octobre 2012 à minuit.

    Jeunesse
 
  Roumanie : affirmer les droits des enfants des rues
  L’ONG STEA a mis en place du 4 au 8 juin, à Satu Mare (Roumanie), une campagne pour impliquer les autorités et la population locale dans l’intégration socio-économique des enfants et jeunes marginalisés vivant dans les rues. Une série d’événements culturels et sportifs ont été proposés : atelier de plaidoyer sur les différents besoins, marche des droits, exposition, débats… Cette campagne a été soutenue par l’OIF via son Antenne régionale pour les pays de l’Europe centrale et orientale, l’Ambassade de Suisse, la Délégation Wallonie-Bruxelles, et l’Ambassade de France en Roumanie.

    Culture numérique
 
  Cameroun : formation régionale à la production numérique de manuels scolaires africains
  Afin d’accroître leurs compétences numériques dans la production de manuels scolaires, une dizaine de maquettistes africains ont suivi une formation organisée à Douala (Cameroun) du 10 au 16 juin par la Direction de l’éducation et de la formation et la Direction de la Francophonie numérique de l’OIF. Dans la continuité de la formation régionale de septembre 2011 à Brazzaville, ces professionnels originaires du Cameroun, Gabon, RDC, Tchad ont pu se perfectionner à l’usage des logiciels libres spécialisés de la chaîne graphique. À travers cette initiative, l’OIF vise à démultiplier les actions de renforcement des capacités numériques des maquettistes africains réalisées par l’Organisation depuis 2010.

 
 

Tous les événements et activités de la Francophonie à venir :

www.francophonie.org

 
  ©  Organisation internationale de la Francophonie - 2012             Gérer son abonnement