Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE 2018 : MICHAËLLE JEAN RÉITÈRE SON APPEL AU STRICT RESPECT DE CE PRINCIPE ESSENTIEL DE LA VIE DÉMOCRATIQUE

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean réitère son appel au strict respect de ce principe essentiel de la vie démocratique.

« Alors que nos sociétés traversent de nombreuses crises et font face à de nouveaux défis, les menaces et les atteintes à la liberté de la presse se multiplient. Saluons ces journalistes qui vont avec courage au-devant des faits, en prenant parfois de grands risques, armés d’une éthique solide et de tant de rigueur pour faire voir, entendre et comprendre. » a déclaré la Secrétaire générale.

Notant avec préoccupation le recul de la liberté de la presse dans l’espace francophone, à l’instar du reste du monde, Michaëlle Jean estime important de rappeler l’engagement pris par les Chefs d’Etat et de gouvernement, lors du XVIe Sommet de la Francophonie à Antanarivo en novembre 2016, de « garantir la liberté d’expression, la protection effective et la sécurité des journalistes, la liberté de la presse, le développement de mécanismes indépendants de régulation des médias, en mettant l’accent sur le respect de la déontologie ».

Il faut dit-elle, dresser un état des lieux de la profession journalistique dans l’espace francophone, et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) publiera en 2018 un rapport spécifique sur la liberté de la presse rédigé par un comité d’experts de haut-niveau présidé par Hervé Bourges. Ce rapport permettra de cerner avec précision l’évolution des enjeux en matière de liberté de la presse, ainsi que le développement des médias dans les pays membres de l’OIF.

« Nous devons prendre la pleine mesure du problème, dans tous nos pays, car les atteintes à la liberté de la presse sont un baromètre important du recul de la démocratie, des droits et de toutes les libertés » insiste Michaëlle Jean.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer