Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

JOURNÉES EUROPÉENNES DU DÉVELOPPEMENT : PLAIDOYER DE L'OIF POUR L'ENTREPRENARIAT FÉMININ DANS LE NUMÉRIQUE EN AFRIQUE

A l’occasion des Journées européennes du développement (EDD) qui se sont tenues les 18 et 19 juin 2019 à Bruxelles, l’OIF a porté un plaidoyer en faveur de l’entrepreneuriat féminin dans le secteur du numérique en Afrique francophone, avec sa Représentation permanente auprès de l’Union européenne (UE) et du Conseil de l’Europe, la Direction de la Francophonie économique et numérique (DFEN) et par la voix de trois figures du domaine soutenues par l’OIF : Christelle Assirou, fondatrice de Femme & TIC, Safia Youssef, fondatrice d’AgriTech et Awa Caba, co-fondatrice de Jigeen Tech.

JPEG - 33.5 ko

Malgré les opportunités croissantes, le secteur du numérique affiche encore des inégalités de genre qui empêchent les femmes de profiter pleinement des possibilités du digital. « Aujourd’hui, les femmes ont 14% moins de chance de posséder un téléphone portable que les hommes. Le digital peut offrir des opportunités énormes aux femmes si nous parvenons à réduire les inégalités qui résultent notamment du manque de formation et du manque d’un réseau vertueux », assure Christelle Assirou, fondatrice de Femme & TIC.

Dans ce contexte, l’OIF était invitée par la Commission européenne à présenter ses initiatives en faveur de la réduction des inégalités de genre dans le numérique grâce à son programme de promotion de l’emploi à travers l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes.

JPEG - 60.8 ko

Durant ces deux jours, sur le stand de l’OIF, des échanges fructueux ont pu être engagés avec les partenaires du développement en particulier avec les équipes de la Direction de la coopération internationale et de développement de la Commission européenne et le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) dans une perspective de collaboration.

« Pour que le Numérique accomplisse toutes ses promesses, il est important de réduire les inégalités de genre dans ce secteur. Nous savons que les revenus sont une barrière importante à l’adoption et l’utilisation du digital. Or, les femmes sont 20% plus vulnérables financièrement que les hommes. Il est capital de soutenir les femmes entrepreneures pour impulser un cercle vertueux », a déclaré Stéphane Lopez, Représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe et des ACP.

En soutenant une quarantaine de structures d’accompagnement comme Jigeen Tech (JTH), un hub sénégalais dédié aux femmes et aux jeunes dans les Sciences de l’ingénieur, Technologie, Sciences & Mathématiques (STEM), l’OIF facilite l’accès à la formation, au réseautage et à l’accompagnement entrepreneurial en Afrique francophone.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer