Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

L'OIF AUX CÔTÉS DES PROFESSIONNELS DU LIVRE À L'OCCASION DE LA 11ÈME ÉDITION DES 72 HEURES DU LIVRE DE CONAKRY (GUINÉE)

L’OIF a soutenu la 11ème édition des 72 heures du livre de Conakry, 17ème capitale mondiale du livre (2017-2018). Le thème de cette édition « Livres et images » mettait en avant le pays frère invité d’honneur, le Mali.

JPEG - 28.7 ko

Initié et porté par le directeur des éditions L’Harmattan Guinée et de l’Association Guinée Culture, M. Sansy Kaba Diakité, cet événement a débuté le 23 avril, Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Il a réunit professionnel.le.s, enseignant.e.s, scolaires et grand public, facilitant les échanges et les découvertes réciproques.

La veille de l’ouverture, une rencontre avec les professionnels de la chaine du livre réunis à cette occasion et animée par l’OIF a permis d’échanger sur le projet des Rencontres internationales du livre en Afrique (RILAC). A l’instar d’autres capitales africaines, Bamako et la photo, Dakar et les arts visuels, Ouagadougou et le cinéma, Abidjian et la musique, Conakry souhaite devenir le lieu de rencontres des acteurs de la chaîne du livre d’Afrique en Francophonie. Lors de cette rencontre, l’étude de pré-configuration commanditée par l’OIF a été présentée puis discutée.

Interrogés par Madame Youma FALL, directrice « Langue française, culture et diversités » de l’OIF, auteur.trice.s, éditeur.trice.s, libraires, traducteur.trice.s, prêtes plûmes et autres professionnel.le.s ont confirmé le besoin de « construire une belle histoire du livre en Afrique » et ont échangé sur les moyens de donner une dimension internationale à un événement fondateur du livre tout en s’appuyant sur le riche écosystème créé grâce aux 72h du livre de Conakry.

JPEG - 57.3 ko

Les échanges ont permis de s’interroger sur le modèle économique le plus pertinent, sur la dimension géographique et linguistique de l’événement et sur la création éventuelle de prix permettant de valoriser la création littéraire du continent.

Le projet, ainsi enrichit, sera présenté par la Guinée aux États et gouvernements de l’OIF lors du prochain groupe de travail « Diversité culturelle ». Pensé comme une biennale, l’événement engagera d’abord la Guinée, l’OIF et les États, et sera organisé en alternance des 72h du livre.

L’OIF soutient en Guinée, un réseau de 10 Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) dont elle a renouvelé le fonds documentaire en 2018.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer