Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

OIF/GENÈVE : « PALUDISME : INTENSIFIER LA LUTTE POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS DE 2030 »

La Représentation permanente de l’OIF auprès de l’Onu à Genève a coorganisé, avec une quinzaine de pays et d’autres partenaires, une session ministérielle, le 22 mai 2019, sur le thème « Paludisme : intensifier la lutte pour atteindre les objectifs de 2030 », en marge de la 72e Assemblée mondiale de la santé actuellement en cours à Genève.

JPEG - 58.1 ko

Cette réunion de haut niveau a été présidée par Mme Kadra Ahmed Hassan, Représentante permanente de Djibouti et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophones. Dans son allocution introductive, prononcée au nom de la Francophonie, elle a mis en exergue l’insuffisance des investissements et des engagements dans la lutte contre le paludisme, appelant à plus de mobilisation des moyens financiers et de coordination des actions.

Modérée par Abdourahmane Diallo, Directeur général du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme, la session s’est tenue en présence du Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, du Directeur exécutif du fond mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Peter Sands, ainsi que de nombreuses délégations ministérielles francophones et non francophones.

JPEG - 65 ko

La rencontre a notamment permis de mettre en lumière les progrès accomplis face aux défis inhérents au paludisme, d’identifier et de partager les expériences positives. Il s’agissait aussi d’échanger sur des modalités pratiques de mise en œuvre de la solution novatrice* dans la lutte contre le paludisme lancée en novembre dernier au Mozambique, en marge de la publication du Rapport sur le paludisme dans le monde 2018.

De nombreux intervenants dont les Ministres de la Santé de Cabo-Verde, de Djibouti, du Sénégal, du Rwanda, ainsi que les chefs de délégation du Niger, de Madagascar, du Mozambique ont échangé notamment sur les engagements de leur pays pour combattre efficacement ce fléau qu’est le paludisme.

Au cours de cette session, l’Algérie et l’Argentine ont reçu de la part du Directeur général de l’OMS, une certification déclarant officiellement ces deux pays exempts du paludisme.



* « High burden to high impact » : « De la charge élevée à un fort impact », une initiative de l’OMS et du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer