Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

OIF/NEW YORK : SÉMINAIRE FRANCOPHONE SUR LE SUIVI DE L'ÉTUDE D'ENSEMBLE DES OPÉRATIONS DE PAIX DES NATIONS UNIES

La Représentation permanente de l’OIF auprès des Nations Unies, en partenariat avec la Mission permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies et le Réseau de recherche sur les opérations de paix de l’Université de Montréal (ROP) a organisé, le 28 octobre 2015, un séminaire sur le thème : « Suivi de l’étude d’ensemble des opérations de paix des Nations Unies ».

JPEG - 59 ko

Deux panélistes sont intervenus. Youssef Mahmoud, Membre du Groupe indépendant de haut niveau sur les opérations de paix a abordé la question de l’avenir des opérations de paix des Nations unies à la lumière du Rapport du Secrétaire général et de celui du Groupe indépendant de haut niveau intitulé "Unissons nos forces pour la paix : privilégions la politique, les partenariats et l’action en faveur des populations". Présentant les grands axes de ce dernier, il a identifié trois domaines dans lesquels la Francophonie pourrait apporter une contribution significative : l’analyse de situations, la prévention des conflits et l’agenda Femmes, paix et sécurité, notamment avec la préparation des femmes francophones à assumer des postes de décisions dans le cadre du maintien de la paix.

Jelena Pia-Comella, Directrice exécutive adjointe de la Coalition pour la Cour pénale internationale (CPI) a évoqué le sujet de la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels au sein des opérations de paix, soulignant l’importance du Système du Statut de Rome dans la prévention et la répression des crimes sexuels et à caractère sexiste. Elle a indiqué qu’une ratification universelle du Statut de Rome et un soutien fort de la communauté internationale à la CPI permettraient de mieux lutter contre l’impunité et de rendre une justice réparatrice aux femmes victimes d’exploitation et d’abus sexuels dans les missions de paix.

Les participants ont souligné la nécessité de mieux impliquer les pays contributeurs de troupes et de police dans la formulation des mandats des opérations de paix, d’une meilleure inclusion des femmes, respectueuse du principe de l’égalité des chances. En outre, l’importance de la prévention a été relevée, avec un appel à une plus grande synergie entre le Conseil de sécurité et la Commission de consolidation de la paix. Certaines difficultés auxquelles le Commandement des Missions fait face sur le terrain ont enfin été mises en exergue.

Pour rappel, ce séminaire est le dernier d’une série de trois, organisée cette année grâce au partenariat entre le Luxembourg, l’OIF et le ROP. Le premier a eu lieu le 20 février 2015 sur le thème « Evaluation 2015 des opérations de paix : Contribution de la Francophonie » et le deuxième, le 15 juin 2015 sur « Le sort des enfants en temps de conflit armé ».

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer