Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

MAINTIEN DE LA PAIX : L'OIF AUX CÔTÉS DU SÉNÉGAL POUR PLUS DE FEMMES AUX POSTES DE COMMANDEMENT

L’OIF a co-organisé à Dakar avec le Sénégal, l’ONU et l’Union africaine, du 9 au 14 mai 2018, le premier Cours francophone sur l’introduction aux fonctions de commandement au sein des opérations de maintien de la paix (OMP). Cette formation, soutenue par le Canada, est destinée aux cadres supérieurs féminins de la Police et regroupe 51 participantes issues de 18 pays, principalement d’Afrique francophone.

JPEG - 46.5 ko

L’objectif principal est de faciliter la désignation de femmes officiers de police, remplissant les critères d’éligibilité, à des postes de commandement (cadres supérieurs) en tant que chefs de composantes police (P5 à D2) et de cadres intermédiaires (postes professionnels P3-P4) au sein des opérations de maintien de la paix des Nations unies. La formation s’inscrit notamment dans la mise sur pied et le développement, par la Division de la Police du Département des OMP de l’ONU, d’un cadre de commandement de la police féminine des Nations unies – « UNPOL Female Command Cadre » – qui se propose d’identifier, de guider, de former et de préparer des femmes officiers supérieurs de police.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le 9 mai, en présence du Ministre des Forces armées du Sénégal, Augustin Tine, la Francophonie était représentée par le Directeur de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation. Emile Tanawa a rappelé que « ce séminaire francophone répondait au besoin longtemps exprimé par la Francophonie de promouvoir et renforcer les capacités des femmes et de parvenir au plein respect de leurs droits, en tant qu’actrices de développement et vectrices de paix. ».

Un accent particulier a été mis sur l’amélioration des compétences professionnelles, sur le leadership et sur l’efficacité personnelle adaptés aux besoins spécifiques des femmes policières dans le contexte du maintien de la paix. Le programme couvrait la conduite d’une composante policière diversifiée, la mise en œuvre du mandat de maintien de la paix, la compréhension des parties prenantes nationales et internationales, les partenariats et la coordination, l’incitation à la réussite, l’enrichissement par les différences individuelles et le développement stratégique de la carrière. Le cours comprenait également les méthodes permettant de préparer et réussir le processus d’entretien des Nations unies axé sur les compétences. Il a également offert un forum sur les différents besoins, priorités et défis rencontrés par les femmes et les hommes déployés dans les OMP. Enfin, les participantes ont eu la possibilité, à travers l’auto-évaluation, d’explorer des possibilités de développement personnel et de se former grâce à des instructrices, des instructeurs et mentors spécialisé(e)s et expérimenté(s) dans le leadership des femmes dans la police et dans le maintien de la paix.

JPEG - 44.3 ko

« C’est tout l’intérêt de cette action concrète de l’OIF, menée conjointement, et de toutes les autres activités qu’il est possible d’envisager avec des acteurs internationaux, qu’ils soient multilatéraux ou bilatéraux pour renforcer le vivier féminin francophone dans les opérations de maintien de la paix », a conclu Emille Tanawa.

A l’issue de ce séminaire, les participantes seront en mesure d’envisager, avec beaucoup plus de connaissances, de compétences et de sérénité, le développement de leur future carrière au sein des opérations de maintien de la paix des Nations unies et à haut niveau décisionnel.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer