Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

RDC: LES ACTEURS POLITIQUES SIGNENT LE PACTE NATIONAL EN FAVEUR DE LA JEUNESSE

Une cérémonie de validation et de signature du Pacte national en faveur de la Jeunesse s’est déroulée le 16 mai 2019 à Kinshasa.

JPEG - 35.8 ko

Le pacte national en faveur de la jeunesse est une nouvelle initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en vue de faciliter le dialogue entre tous les acteurs politiques clefs d’un pays et d’initier des actions concrètes pour les jeunes.
Présidé par le Ministre d’Etat, Ministre de la Jeunesse et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté, Lisanga Bonganga, cet évènement a eu lieu en présence de plusieurs acteurs gouvernementaux, partis politiques et membres de la société civile. Etaient également présents, Madame l’Ambassadeur Isabel Tshombe, Représentante personnelle du Chef de l’Etat auprès de l’OIF, Kathryn Brahy, Déléguée générale de la Wallonie Bruxelles ainsi que les représentants de l’ambassade du Canada et de l’UNESCO, basés à Kinshasa.

Pendant deux jours, une soixantaine de jeunes issus de la société civile et des partis politiques, ont identifié les six axes qu’ils jugent prioritaires, sur la base de l’état des lieux de la situation des jeunes en RDC, produit par le Centre de documentation de l’Enseignement supérieur universitaire et de recherche à Kinshasa (CEDESURK), à l’initiative de l’OIF. Il s’agit de l’éducation ; la santé et la vie familiale ; l’emploi et le marché du travail ; l’information, la communication et le numérique, la gouvernance et l’engagement citoyen ainsi que les sports, loisirs et activités socio-éducatives. Puis des actions pertinentes pour la réalisation de ces priorités, à court, moyen et long terme, ont été proposées.

La signature de ce pacte a été saluée par la vice-présidente du Conseil national de la Jeunesse, en soulignant que ce document ne devrait pas rester un écrit de plus. La Représentante personnelle du Chef de l’Etat à l’OIF, en notant l’engagement du Gouvernement, a affirmé que « ce jour a une valeur ajoutée parce que les jeunes prennent leur destin en main, avec des résultats concrets ».

JPEG - 27.8 ko

Au cours de son allocution, le Ministre d’Etat a rappelé l’importance de la responsabilisation des jeunes dans le développement durable, inclusif et la cohésion sociale du pays. Il a par ailleurs relevé que la RDC s’était engagée dans un processus de révision des politiques en faveur de la jeunesse, pour leur offrir un cadre d’épanouissement propice. Il a enfin encouragé les jeunes à veiller à l’application effective des actions consignées dans le pacte.

Au cours de sa récente visite en RDC, lors des festivités du 20 mars marquant la Journée internationale de la Francophonie, la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, avait réaffirmé l’attention particulière qu’elle accorde à la jeunesse.

La RDC est le deuxième pays de l’espace francophone, après Madagascar, à s’être doté d’un pacte national en faveur de la jeunesse. Ceci est une preuve de l’intérêt que les acteurs clés accordent à la jeunesse et à son avenir.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer