Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

RAPPORT FINAL ET RECOMMANDATIONS

Actu

La ville de Fès a accueilli, du 10 au 12 septembre 2018, la troisième édition de la Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions.

Organisée avec le soutien de l’Université Euro-Méditerranéenne (UEMF) et de l’Association Fès-Saïss, cette Conférence s’inscrit dans la continuité de l’action de la Francophonie et conformément aux Déclarations des Sommets des Chefs d’États et de gouvernements et des résolutions adoptées.

En ouverture officielle de la Conférence, le Ministre de la justice a délivré un message royal fort et dense sous forme d’orientations et de feuille de route inspirant pleinement les travaux de la Conférence.

En présence de la Secrétaire d’État à la coopération internationale du Royaume du Maroc, de l’Administrateur de l’OIF, Monsieur Adama Ouane, et du Directeur général de l’ISESCO, Monsieur Abdulaziz Othman Altwaijri, cette conférence a rassemblé, dans les locaux de l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF), une centaine d’invités venus des cinq continents. Organisations internationales et régionales, associations de jeunes ou de promotion des droits des femmes, responsables politiques, acteurs de la société civile, artistes et universitaires ont échangé sur la problématique du dialogue des cultures et des religions. Axée sur l’altérité, cette édition s’est ouverte par une leçon inaugurale du Prix Nobel de littérature, Monsieur Jean-Marie Gustave Le Clézio, et 6 ateliers consacrés aux sujets suivants :
• Langues et religions : lieux de cristallisation, de rencontres ou de télescopages ?
• Les artistes et leurs œuvres : l’altérité comme condition de la créativité.
• Les acteurs clés de la subversion et de la paix : témoignages de ceux qui ont assumé la rupture.
• Le rôle du politique et celui de l’économique : quelles pratiques retenir ou éviter ?
• La médiation et la médiatisation : propagande ou plaidoyer ? Le cas du discours de haine et le rôle des médias dans la promotion du dialogue.
• L’éducation à la paix.

La jeunesse de l’espace francophone a participé activement aux travaux de la Conférence en faisant un retour d’expériences des actions menées dans le cadre de l’initiative Libres ensemble.

L’ensemble des travaux a permis de proposer des réponses concrètes aux défis actuels et alimenter les programmes et les actions de l’ISESCO, de la Francophonie et des pays membres.

- Rapport général et recommandations

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer