Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

CARTOGRAPHIE DE L'ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DANS LA FRANCOPHONIE

L’OIF, par le biais de son organe subsidiaire, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable, a élaboré une cartographie analytique des profils et dispositifs de sauvegarde environnementale et sociale dans la Francophonie pour encourager l’analyse, la prospective, la réflexion et l’action sur les questions majeures de l’évaluation environnementale et sociale tout en développant une base de données statistiques fiables.

JPEG - 74 ko

Pour chacun des 25 pays ayant volontairement participé à l’étude, un profil pays a été produit sur les dispositifs réglementaires, juridiques et institutionnels, les procédures, outils, directives et guides, les opportunités et ressources (laboratoires, formation, etc.), les contraintes et défis, ainsi que le nombre de projets et études d’impact réalisés et leur nature.

La combinaison des questionnaires d’enquête et des profils pays a permis de produire un ensemble d’outils utiles pour la planification des activités de développement des capacités et de partage d’expériences. La cartographie analytique illustre les convergences entre les pays, mais aussi les différences observables. Elle fournit un matériel de référence pour élaborer des stratégies et des plans d’action d’optimisation de la performance de l’évaluation environnementale et sociale (EIES). Cela permettra d’enrichir les exemples de bonnes pratiques et de mieux accompagner les États et gouvernements dans leurs démarches de renforcement des capacités.

Cette étude majeure dresse un portrait des besoins variés en développement de matériel et en formation. Il ressort clairement que certains pays ont développé des expertises plus pointues que d’autres dans certaines pratiques professionnelles, dans certains cadres juridiques aussi, et qu’il y a là matière à déve¬lopper de fertiles collaborations entre les pays. Diverses initiatives de développement des capacités peuvent s’inscrire dans les orientations majeures pour l’action en matière d’évaluation environnementale : renforcer les compétences du personnel national responsable des EIES pour qu’il se dote des outils nécessaires afin d’améliorer les évaluations environnementales et partager les méthodes et outils d’analyse des impacts : listes de contrôle, matrices, Delphi, modèles, analyses uni- et multicritères ; définir des mesures d’atténuation, des plans de gestion des impacts environnementaux et sociaux, puis finalement, élaborer un état des lieux et la méthodologie de collecte des données socioéconomiques et de santé.

- Télécharger ici le document

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer