Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

COMMUNIQUÉ CONJOINT DE LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA FRANCOPHONIE ET DU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE

JPEG - 94.9 ko
(©Antoine Jamonneau/OIF)

1. A l’invitation de S.E. Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie, S.E
Monsieur Moussa Faki MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union Africaine, a effectué, le 7 juin 2019, une visite officielle au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à Paris.

2. Au cours de cette visite, la Secrétaire générale et le Président de la Commission ont eu un entretien en tête-à-tête suivie d’une séance de travail élargie à leurs principaux collaborateurs. Par la suite, le Président de la Commission a rencontré les Représentants permanents des États et gouvernements membres de l’OIF, en présence de la Secrétaire générale.

3. Ces échanges ont permis de passer en revue les relations entre l’Union Africaine (UA) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et d’évoquer les questions d’intérêt commun. Les deux hauts dirigeants se sont réjouis de la longue tradition de coopération existant entre les deux Organisations, établie formellement depuis 1989 et qui a conduit à la signature de l’Accord-cadre du 22 novembre 1990, renouvelé le 6 juillet 2000 et enrichi depuis par le Mémorandum du 9 mai 2005 ainsi que le Communiqué conjoint du 27 avril 2018.

4. La Francophonie et l’UA entretiennent une relation privilégiée : aujourd’hui, 32 États membres de l’OIF ou observateurs sont membres de l’Union africaine ; plus de la moitié des pays africains sont également membres de l’espace francophone. Les deux organisations partagent de nombreux défis communs en matière de paix et de sécurité, de démocratie et de bonne gouvernance, ainsi que de promotion de la diversité culturelle et du multilinguisme. L’éducation, la formation technique et professionnelle, l’économie et le numérique, l’entreprenariat des jeunes et des femmes, ainsi que l’égalité femme-homme constituent autant de domaines d’intérêt partagé. Les deux hauts responsables ont de façon spécifique insisté sur deux domaines clés de coopération : paix et sécurité et jeunesse.

5. Les deux hauts responsables ont réaffirmé leur détermination à développer leur coopération dans l’ensemble de ces domaines. A cette fin, une commission mixte sera mise en place, chargée de proposer des projets concrets, et des rencontres régulières permettront d’intensifier les liens entre l’UA et l’OIF. Les deux Organisations examineront en outre la possibilité d’accréditer un représentant de l’UA auprès de l’OIF, à l’instar du représentant permanent dont l’OIF dispose déjà auprès de l’Union africaine.

6. Ils ont également passé en revue les évolutions enregistrées dans plusieurs pays membres, notamment en Afrique centrale et au Sahel, et ont souligné la volonté de la Francophonie et de l’Union africaine de poursuivre les concertations et les efforts communs dans le domaine de la prévention et de la gestion des conflits.

7. A l’issue de cette visite, le Président de la Commission de l’Union africaine, a remercié la Secrétaire générale de la Francophonie et l’a invitée à son tour à une visite de travail au siège de l’Union africaine, à une date qui sera fixée d’un commun accord.

L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.


Contact presse : media@francophonie.org ; KalondoE@africa-union.org
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer